Les principales annonces du Président de la République pour nos communes
3 juin 2016
Déplacement de François Hollande à l'inauguration du campus Orange Gardens à Chatillon
9 juin 2016

150 milliards d’euros d’austérité : le vrai visage de la droite

A-CANDIDATS-PRIMAIRES-LR-640x468Pendant que le 2 juin dernier, le Président de la République a écouté les besoins des communes de France, en étalant sur deux ans la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement, les candidats à la primaire de droite n’ont pas manqué de faire des déclarations plus fracassantes les unes que les autres.

En effet, la situation économique actuelle nous oblige à faire des économies, mais dans le même temps, la reprise économique que vit notre pays doit être épaulée par l’investissement public. Alors que le gouvernement, depuis 2012, fait preuve de mesure sur ce sujet, MM. Sarkozy, Juppé, Le Maire, Fillon, et consorts, ont promis, en cas de retour au pouvoir, une cure d’austérité allant de 90 à 150 milliards d'euros d’économies répartis entre l’Etat, la Sécurité Sociale et les collectivités.

Mais, en réalité derrière ces chiffres et ces annonces de campagne, c’est une véritable casse du service public et notamment du service public de proximité que ces ambitieux préparent : non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, suppression de 100 000 fonctionnaires par an, fin du statut de fonctionnaire pour la fonction publique territoriale, etc.

Depuis 2012, la gauche pour les territoires a engagé 3 milliards d’euros pour aider les collectivités touchées par les emprunts toxiques, a rénové, en 2015, 50 000 logements anciens et dégradés et a permis à plus d’un million de Français d’être à moins de 30 minutes de soins urgents grâce à la formation de 518 médecins correspondants du SAMU.

Depuis 2014, j’ai, par mon travail au Sénat, accompagné l’action du gouvernement, dont l’objectif de redressement des comptes publics pour investir à nouveau dans l’avenir n’a jamais éclipsé celui d’assurer la continuité et l’amélioration des services publics. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *