Dépôt d’une proposition de loi pour intégrer les départements de la petite couronne au sein de la Métropole du Grand Paris  
8 février 2016
Mission à Lesbos, en Grèce, sur la question de l’accueil des réfugiés
17 février 2016

Destruction de 750 logements sociaux à Clamart : Le gouvernement confirme qu’aucun accord n’a été donné

6a00d8341c91e353ef019b00bd50ce970dAujourd'hui, j'ai interrogé dans le cadre de la séance des questions orales au Sénat, Madame Sylvia Pinel, Ministre du Logement, sur le projet de démolition de 750 logements sociaux à Clamart, voulu par l’actuel Maire de la commune.

La décision de M. Berger, actuel Maire de Clamart, est aberrante. Il justifie ces démolitions car il considère que ce quartier est dégradé. Or, un projet de requalification globale de ces logements et de leur environnement vient de s’achever, après plusieurs années de travaux qui ont coûté près de 20 millions d’euros.

Cette décision va à l’encontre de tous les efforts entrepris dans la lutte contre la crise du logement et représente un gaspillage d’argent éhonté. En outre, plus de 70% des locataires, soit 469 logements, se sont opposés catégoriquement à ces destructions. 

J’ai donc souhaité interpeller la Ministre du logement pour savoir si l’Etat entendait donner son accord à ce projet, sans lequel le Maire ne pourra rien entreprendre.

La Ministre a confirmé que ce projet était toujours à l’étude et que l’Etat n’avait pas donné son accord. Dans tous les cas, la Ministre a rappelé qu’un tel projet ne pourrait être accepté sans concertation avec les locataires et sans assurance sur la qualité du relogement et l’équilibre économique. 

L’Etat a conscience de la grave crise du logement en Ile-de-France et de la nécessité de la mixité sociale. C’est indispensable, mais cette mixité passera avant tout par la construction d’habitations à loyers abordables dans les zones où il n’y en a pas, et non pas dans la destruction de ceux existants et en parfait état. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *