Ouverture des nouvelles écoles du campus Trivaux-Garenne
18 décembre 2015
Mon intervention en séance publique sur le budget alloué à la mission Administration générale
28 décembre 2015

Valérie Pécresse désavouée par les architectes franciliens

En janvier dernier, Valérie Pécresse, aujourd’hui Présidente de la Région Ile-de-France, avait lancé le « Club des Maires Reconstructeurs », rassemblant 70 maires de droite et du centre. Ces derniers s’engageaient à construire des logements "en faveur d’une vraie mixité sociale".

En réalité, ils ont principalement stoppé les projets de construction de leurs prédécesseurs de gauche ou promu un style architectural néo-haussmannien, de mauvais goût. Tel est le cas à Clamart, avec les projets de l’actuel Maire, M. Berger, qui souhaite faire construire un immeuble de ce type sur la place de la gare.

Durant toute sa campagne des régionales, Mme Pécresse a mis en avant cette architecture, qu’elle considère comme la seule piste possible pour "rebâtir" notre région. La candidate avait alors présenté l’exemple de la ville du Plessis Robinson, dont le Maire Philippe Pemezec a fait le choix du tout-pastiche, donnant à la ville un air de parc d’attraction.

Toutefois, cela ne semble pas du tout être l’avis du Mouvement des architectes qui fustige la nouvelle Présidente de la Région Ile-de-France, dans une lettre ouverte : « L’architecture française (…) est reconnue dans le monde entier. Comment pouvez-vous imaginer imposer aux architectes un "style", une écriture, une doctrine ? L’architecture n’est ni de droite ni de gauche ; elle est politique au sens noble du terme. »

Ils concluent : «Mme Pécresse, avez-vous conscience, à travers la diffusion de ces images, de l’offense que vous portez à notre profession, et à l’intérêt public de la création architecturale ? »

Il semblerait donc bien que l’architecture « idéale » comme la nomment Mme Pécresse, M. Pemezec ou M. Berger, ne soit pas celle de la profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *