Projet de loi relatif au droit des étrangers en France : un texte dénaturé par la droite sénatoriale
13 octobre 2015
Conseil Municipal du 15 octobre à 9h45 : les principaux points
15 octobre 2015

Fermeture de la Petite Bibliothèque Ronde : M. Berger doit s’expliquer et arrêter de mentir !

PBRJe demande à l’actuel Maire de Clamart, une clarification concernant la possible fermeture de la Petite Bibliothèque Ronde, qui vient de fêter ses 50 ans.

Lors du Conseil communautaire du 24 septembre 2015, Monsieur Berger a annoncé avec beaucoup de confusion, la fermeture pour travaux de la Petite Bibliothèque ronde. Il a également précisé qu’il travaillait à l’élaboration d’un nouveau projet dans le cadre du réseau des Médiathèques. Le risque alors est la perte pour la structure de son statut associatif et de ses financements privés et de l’Etat puisqu’il y aurait un transfert de sa gestion à la Médiathèque François Mitterrand. 

Depuis, comme à son habitude, l’actuel Maire de Clamart s’est rétracté lors d’une réunion publique, prétendant qu’il s’agissait d’une rumeur lancée par l’opposition municipale. Monsieur Berger va même plus loin en osant m’accuser d’avoir voulu transformer en 2006, cette bibliothèque, à l’époque qui s’appelait « La Joie par les livres », en salle de boxe ! Ce qui est complètement faux et j’attends que M. Berger reconnaisse son erreur.

J’ai construit à Clamart deux médiathèques et une bibliothèque de quartier. M. Berger aura du mal à me faire passer pour un ennemi du livre. L’article de la Gazette des Communes, du 13 février 2006 atteste que c’est la Direction du Livre et de la Culture (alors dirigé par la droite) qui avait pris la décision de fermeture, puis de réouverture conformément aux promesses qui m’avait été faites. Je me félicitai alors qu’elle ait changé d’avis. 

Monsieur Berger a également menti en affirmant qu’il n’y avait eu aucune Commission de Sécurité depuis 2001, alors qu’il y en a eu deux d’organisées au moins en 2006.

J’ai obtenu par ailleurs le classement aux monuments historiques du bâtiment (avec les subventions qui vont avec) et lancé un programme de rénovation qui a démarré par des travaux importants de toiture, qui devait se poursuivre par des travaux intérieurs, sous la houlette de l’Architecture des Bâtiments de France et en liaison avec la Commission Sécurité. Malheureusement, depuis les élections de mars 2014, plus rien n’a bougé.

Encore récemment, des cambriolages ont eu lieu alors que l’alarme est en panne depuis plusieurs semaines. (Retrouvez ici l'article du Parisien Hauts-de-Seine)

Opportunément, comme pour l’Autrement Bon, Monsieur Berger voudrait utiliser la commission sécurité pour se dédouaner et rattacher la Petite Bibliothèque ronde aux Médiathèques municipales. Et comme d’habitude, il accuse l’équipe précédente d’être responsable de tout, en n’hésitant pas à mentir.

Je souhaite le maintien de la Petite Bibliothèque Ronde avec son actuel statut et que les travaux nécessaires soient reprogrammés. C’est un lieu incontournable pour les Clamartois. Aussi, l’opposition municipale demeure vigilante aux côtés de l’association, pour que vive notre patrimoine local et que nos jeunes aient accès à la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *