Examen du projet de loi relatif au droit des étrangers : Un goût amer laissé par la droite sénatoriale
9 octobre 2015
40ème AG de la FNACA de Clamart
13 octobre 2015

Clamart, un Conseil municipal à 9h45 du matin : du jamais vu !

Je m’insurge contre la décision prise par l’actuel Maire de Clamart, Monsieur Berger, de convoquer le Conseil municipal, le jeudi 15 octobre à 9h45 du matin.

En choisissant cette date et cette heure, Monsieur Berger prive la plupart des Clamartois et des Clamartoises de la possibilité d’assister à une séance publique du Conseil municipal. Il ne s’agit certes pas d’une décision illégale mais elle est clairement antidémocratique. C’est du jamais vu pour une ville de la taille de Clamart !

Ce choix n’est pas innocent. Qu’il s’agisse de la hausse de 40% des tarifs périscolaires, de la vente du terrain de la place de la Gare ou encore de la destruction des immeubles des 3F, les projets du Maire sont très contestés. Monsieur Berger ne veut pas que des habitants opposés à ses projets viennent assister à ce Conseil. Cela avait été le cas, le 12 février dernier où 200 Clamartois, venus dire non au projet de démolition des 3F, s’étaient rassemblés Place de la Mairie juste avant le début du Conseil municipal.

L’ordre du jour du Conseil municipal du 15 octobre comporte justement des points controversés : déclassement du domaine public de la place de la Gare pour la vendre à promoteur immobilier, financement d'une étude à hauteur de 100.000€ pour détruire 650 logements sociaux aux 3F, création d’une Société d’Economie Mixte Locale… Et toujours la question de la hausse des tarifs municipaux de 40% qui avait provoqué une manifestation de plus de 1000 personnes le 5 septembre dernier. 

L’opposition municipale dénonce cette décision irrespectueuse et antidémocratique. Nous savions depuis longtemps que Monsieur Berger n’était pas très respectueux de son opposition politique. Voilà maintenant qu’il ne veut plus écouter ses concitoyens. Quelle sera la prochaine étape ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *