Projet de loi relatif au droit des étrangers : Sortir des postures politiciennes !
7 octobre 2015
Clamart, un Conseil municipal à 9h45 du matin : du jamais vu !
12 octobre 2015

Examen du projet de loi relatif au droit des étrangers : Un goût amer laissé par la droite sénatoriale

Hemicycle-senatCo-chef de file pour le groupe socialiste sur le projet de loi relatif au droit des étrangers, je déplore que la droite soit restée sur un positionnement politicien tout au long du débat.

Je suis très déçu par le débat. Il nous laisse un goût particulièrement amer : ce texte a été vidé de son sens initial. A l’origine ce projet de loi était équilibré et pragmatique. Il tendait à améliorer l’accueil des étrangers en situation régulière. Il visait également à renforcer la lutte contre les réseaux clandestins. 

Avec les amendements de la droite sénatoriale, il s’agit aujourd’hui d’un texte d’affichage politique, revenant au texte de 2011. Toutes les avancées, et je pense notamment au titre de séjour pluriannuel, ont été supprimées par la droite. Celle-ci a même été encore plus loin plus en remettant en cause l’aide médicale d’état et en introduisant des quotas. Un seul objectif à tout cela : attirer les électeurs du Front national. 

Je déplore également la teneur des débats qui se sont tenus au sein de la Haute Assemblée. La droite est restée totalement sourde à nos propositions sur la question des conjoints victimes de violences, des mineurs, des étrangers malades, des étudiants… 

Tout cela révèle bien le regard que porte la droite aujourd’hui sur les étrangers. En jouant sur les peurs, elle alimente les fantasmes et laisse planer un soupçon insupportable de défiance à leur égard. Elle favorise in fine le rejet de l’autre et le repli sur soi. 

Les sénateurs socialistes ont porté tout au long du débat les valeurs humanistes de notre pays. La France est un grand pays qui doit se tourner vers l'avenir et donc à l'heure de la mondialisation, vers l'extérieur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *