Reportage de Public Sénat sur les chiffres de l'immigration
1 octobre 2015
Examen du projet de loi relatif au droit des étrangers : Un goût amer laissé par la droite sénatoriale
9 octobre 2015

Projet de loi relatif au droit des étrangers : Sortir des postures politiciennes !

6a00d8341c91e353ef019b00bd50ce970dCo-chef de file pour le groupe socialiste sur le projet de loi relatif au droit des étrangers, je suis intervenu hier en séance publique pour dénoncer une droite refusant le débat et s’obstinant dans des postures politiciennes. J'ai appelé à dépassionner le débat afin que celui-ci soit constructif.

La droite sénatoriale en commission des lois a détricoté et dénaturé le texte initial, avec comme unique objectif un affichage politique. A l’origine ce texte était équilibré et pragmatique. Il tendait à améliorer l’accueil des étrangers en situation régulière, avec humanité et respect. Il visait également à renforcer la lutte contre les réseaux clandestins. La droite a modifié le texte pour revenir au dispositif de la loi de 2011 en durcissant inutilement les délais et les conditions de séjour.

La France compte aujourd’hui environ 6% d’étrangers, un chiffre stable depuis un siècle, qui a même légèrement diminué depuis les années 1980. Le bilan du gouvernement en matière de lutte contre les filières et l’immigration clandestines est bon, en atteste la hausse de 13% des reconduites à la frontière depuis 2012.

La droite sénatoriale court après l’extrême droite, en amalgamant réfugiés et immigrés, et en voulant faire des étrangers des boucs-émissaires. Par amendement, elle va même jusqu’à vouloir remettre en cause le regroupement familial ou le droit du sol.

Le groupe socialiste est convaincu qu’il ne faut pas alimenter les peurs et les fantasmes et que la France ne peut se recroqueviller sur elle-même à l’heure de la mondialisation. Nous souhaitons donc dépassionner le débat pour travailler efficacement sur ce texte. C’est pour cela que nous avons déposé une série d’amendements. Je ne peux qu’espérer que la droite dépasse ses positionnements électoralistes.

Retrouvez ici le compte rendu analytique de mon intervention en discussion générale sur le texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *