Loi Santé : Prévention, proximité et soutien aux patients
17 mars 2015
Dimanche 22 mars : un seul bulletin !
20 mars 2015

Le Sénat adopte le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement

2014-09-09T160209Z_1007180001_LYNXMPEA880SG_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-VIEILLISEMENTJe me félicite que la Haute Assemblée ait adopté le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, présenté par Laurence Rossignol, Secrétaire d’état chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie. Je tiens à saluer le travail de Georges Labazée, Sénateur des Pyrénées Atlantiques et rapporteur de ce texte.

Partant du constat que 23% de la population française avait aujourd’hui plus de 60 ans, ce projet de loi était nécessaire. Il comporte trois axes majeurs.

Il s’agit tout d’abord d’anticiper afin de repérer les facteurs de risque de la perte d’autonomie et de combattre les inégalités sociales et de santé. Cela passe par la promotion d’une activité sportive, d’une meilleure nutrition, de l’apprentissage des règles du bon usage des médicaments, des actions de lutte contre le suicide, ou encore par la mobilisation contre l’isolement.

Ce projet de loi permet également, comme son nom l’indique, d’adapter la société au vieillissement. Cela concernera les logements, avec la mise en place d’un plan national d’adaptation de 80000 logements privés d’ici 2017 avec la Caisse nationale d’assurance vieille. Mais, ce projet de loi implique également une meilleure prise en compte du défi démographique dans l’aménagement des villes et des territoires et le développement des échanges intergénérationnels.

Enfin, il s’agit d’améliorer la prise en charge des personnes en perte d’autonomie : réaffirmer les droits et les libertés des âgés, en luttant notamment contre les tentatives de captation d’héritage, d’assurer l’accessibilité financière des prestations, en augmentation le nombre d’heures d’aide à domicile pour les personnes qui en ont le plus besoin, ou en réduisant le niveau de participation financière pour les bénéficiaires de l’APA. Il s’agit également d’agir pour la transparence et la régulation des tarifs d’hébergement en maison de retraite.

En alliant justice sociale et action de proximité, ce projet de loi est l’illustration d’une société mobilisée pour l’accompagnement des personnes âgées, dans le respect de leurs droits et de leurs libertés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *