A Clamart les caisses seraient vides, info ou intox ?
13 mars 2015
Le Sénat adopte le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement
19 mars 2015

Loi Santé : Prévention, proximité et soutien aux patients

Slider-home9Notre pays est confronté depuis quelques années à de nouveaux défis et problématiques auxquels il faut apporter des réponses et des solutions : allongement de la durée de vie, développement des maladies chroniques, inégalités sociales, disparités territoriales. Notre système de santé doit donc s’adapter et se transformer profondément.

En octobre 2014, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, a présenté un projet de loi, qui s’articule autour de trois axes.

Tout d’abord il s’agit de renforcer la prévention. Cela consistera entre autre, à généraliser le paquet neutre pour la vente de cigarettes, renseigner de manière suffisamment visible les éléments nutritionnels des aliments, sensibiliser aux bonnes pratiques pour les jeunes (lutte contre l’alcoolisation excessive, prévention des MST…).

Le médecin traitant sera également placé au cœur du système de santé, afin de garantir une meilleure prise en charge entre la ville et l’hôpital : instauration du médecin traitant pour les enfants de moins de 16 ans, création d’un numéro d’appel national de garde, lettre de liaison adressée par l’hôpital au médecin traitant, le jour même de la sortie d’hospitalisation d’un patient,

Enfin, l’objectif de ce projet de loi est avant tout de favoriser les droits des patients. La généralisation du tiers payant sera ainsi la mesure la plus emblématique de la loi. C'est une mesure de justice sociale mais aussi de simplicité et d’efficacité, qui est déjà une réalité à l’hôpital, dans les laboratoires de biologie, chez beaucoup de radiologues en ville et dans les pharmacies. Concrètement, lors d’une visite médicale, les Français n’auront plus à payer avant de se faire rembourser. L’assurance maladie paiera directement le professionnel. Il sera généralisé en 2017.

Cette mesure permet un réel accès aux soins pour tous et il n’y a aucune raison pour que le système dysfonctionne. Nous devons néanmoins rester vigilants. En effet, les médecins craignent de devoir courir derrière les remboursements. A ce titre, la Ministre de la Santé a promis une garantie de paiement sous sept jours et la mise au point d’un système coordonné entre l’Assurance-maladie et les complémentaires santé.

Prévention, proximité et soutien aux patients, voici les maîtres mots de ce projet de loi que j’appelle de tous mes vœux et que je soutiens entièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *