Permettre la représentation des oppositions municipales dans les conseils de territoire de la métropole du Grand Paris
24 janvier 2015
Mobilisation au Conseil jeudi 12 février contre la démolition des « 3F »
10 février 2015

Destruction de 700 logements sociaux à Clamart : Le Maire joue au Monopoly

10360553_640111659399536_3335432141469131601_nJe tiens à dénoncer le projet du Maire de détruire 700 logements sociaux appartenant à « I3F » dans le quartier du Pavé Blanc à Clamart.

Lorsque j’étais maire de Clamart, j’ai entrepris avec « I3F » une requalification d’ensemble des logements du quartier du Pavé Blanc et de leur environnement. Après 3 années de travaux, cette rénovation est sur le point de s’achever… Et le nouveau Maire de Clamart dévoile maintenant son intention de tout raser en avançant des arguments étonnants : il y aurait quelques dealers et le cadre de vie serait soit disant dégradé ! 

Je suis profondément choqué par ce projet. Il va à l’encontre de tous les efforts entrepris dans la lutte contre la crise du logement et représente un gaspillage éhonté d’argent au moment où il est très difficile, compte-tenu de la conjoncture économique, de financer une offre accrue de logements, tout particulièrement sociaux. Cette indignation est d’ailleurs partagée par une très grande majorité des locataires concernés. « L’association locale des locataires de l’Immobilière 3F du Pavé Blanc à Clamart » a porté à ma connaissance une pétition contestant ce projet. 69% des locataires, soit 469 logements, s’opposent déjà catégoriquement à ces destructions. Et il s’agit là d’un minimum puisque tous les habitants concernés n’ont pas pu être consultés. 

De par son expérience professionnelle au Plessis-Robinson, je redoutais que Monsieur Berger mène ce type d’opération visant à évincer le logement social de Clamart pour permettre de juteuses opérations immobilières. Mais je ne l’imaginais pas sur une si grande échelle. Que ce soit à la gare de Clamart ou dans le quartier du Pavé Blanc, il joue carrément au Monopoly. C’est purement scandaleux. Il confond la fonction de Maire et le métier de promoteur. J’ai donc interpellé le Directeur d’I3F et saisi le Préfet.  

Retrouvez mon courrier à Monsieur Yves Laffoucrière, DG d’I3F, ainsi que celui à Monsieur Jounot, Préfet des Hauts-de-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *