Mon intervention en séance publique lors du débat sur la proposition de loi Richard/Sueur
23 octobre 2014
Projet de loi « Régions » : Vote du Sénat en 2nde lecture
31 octobre 2014

Encadrement des loyers dans la future métropole du Grand Paris : La réponse du Premier ministre Manuel Valls

Encadrement-loyer1Après l’annonce le 29 août du gouvernement de circonscrire l’expérimentation sur l’encadrement des loyers à la Ville de Paris, j'ai saisi le Premier Ministre pour lui demander de donner à l’ensemble des communes de la future métropole du Grand Paris l’opportunité de bénéficier également de cette expérimentation.

Si le gouvernement et sa majorité parlementaire ont voulu créer une métropole à Paris et en petite couronne, c’est notamment pour disposer d’un outil plus efficace dans la lutte contre la crise du logement. En effet, c’est à Paris et dans les communes de sa première couronne que l’insuffisance de l’offre et le renchérissement des logements sont les plus préoccupants en France. Aussi, si une expérimentation sur l’encadrement des loyers est conduite à Paris, dans un souci de cohérence, il est essentiel d’en faire de même dans les autres communes de la première couronne.

Le Premier Ministre m’a indiqué qu’une telle expérimentation n’était pas envisageable pour le moment dans les autres communes de la métropole car une connaissance très fine du marché était préalablement nécessaire. Actuellement le territoire de Paris est le seul disposant d’un tel recueil de données. Une partie des autres communes de la métropole pourraient satisfaire cette condition dès l’an prochain. Dans l’immédiat, il nous faut donc rapidement encourager, avec l’Etat et les collectivités concernées, le déploiement d’organismes en charge de l’observation des loyers dans nos communes.

Sur le périmètre de la métropole, on compte aujourd’hui bien plus de 350 000 demandeurs en attente d’un logement social. Il est donc primordial de permettre aux habitants d’accéder également au parc privé dont les prix n’ont cessé de s’envoler depuis le début des années 2000. Nous sommes arrivés aujourd’hui à un point critique. Il s’agit d’une demande pressante des franciliens de la première couronne. L’encadrement des loyers fait partie des multiples outils dont nous disposons pour répondre à leurs attentes et favoriser leur accès au logement. 

Retrouvez ici la réponse du Premier ministre, Manuel Valls 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *