Réforme territoriale au Sénat : Des critiques mais pas de propositions !
4 juillet 2014
Réforme territoriale : Mon intervention dans le cadre de l’examen de la proposition référendaire
9 juillet 2014

Hôpital Raymond Poincaré de Garches

IMG_6118Le service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital de Garches est unique dans son mode de prise en charge des cancers pédiatriques. Il offre en effet aux patients une thérapeutique médicale fondée sur des soins cliniquement individualisés et leur permet, ainsi qu'à leur famille, d’exercer librement leur droit au choix thérapeutique. Ce service constitue ainsi une alternative et parfois un nouvel espoir.

Suite au départ en retraite de son chef de service, la fermeture programmée de ce service a été annoncée. J’avais alors interpellé par un courrier la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, et Martin Hirsch, Directeur Général de l’AP-HP.

La fermeture et le transfert de ce service vers l’hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt suscitent une très forte inquiétude chez les parents des enfants actuellement pris en charge, qui ont entamé le 26 juin dernier une grève de la faim, dans la chapelle de l'hôpital, pour réclamer la poursuite des méthodes spécifiques de l'unité spécialisée dans les cancers des os.

Le 5 juillet, je me suis rendu sur place afin de rencontrer la direction de l'hôpital ainsi que les familles de patient.  

J’ai écrit aujourd’hui à François Hollande afin de le sensibiliser à cette question. Par ce courrier, j’ai proposé de procéder très rapidement à une réunion de concertation, autour du médiateur désigné par l’AP-HP, des représentants du Ministère de la Santé, de l’AP-HP, des responsables des hôpitaux de Garches et de Boulogne-Billancourt, des équipes médicales du service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital de Garches, des familles des enfants concernés ainsi que des associations.

Je reste mobilisé afin d’assurer la pérennité des activités de ce service afin de garantir la poursuite des techniques de soins cliniquement individualisés mises en œuvre jusqu’ici et qui ont produit d’excellents résultats là où les thérapies classiques avaient pu précédemment échouer.

Retrouvez ici le courrier adressé ce jour à François Hollande

1 Comment

  1. philippe Lassalle dit :

    Bonjour Philippe,
    au sujet de la loi ALUR oui pour les locataires il y a de bonnes résolutions mais pour les propriétaires dans les copropriétés c’est un casse tête au sujet des lois pour les syndics qui utilisent cette loi pour faire augmenter les charges
    Les syndics ont des tarifs libres mais ils savent bien s’entendre pour faire des fraia supplémentaires courrier gestion des comptes etc…Alors il faut règlementer les tarifs des syndics limiter les frais supplémentaires qu’ils demandent car on ne sait plus à quoi correspond la prise en compte des lots avec un tarif libre sans savoir ce que cette prise en charge implique exactement
    Les syndics prennent des frais de réunion des frais pour travaux des frais de déplacement etc….

Répondre à philippe Lassalle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *