A la rencontre des personnels de l’hôpital public dans les Hauts-de-Seine
13 mars 2014
Protéger le massif forestier de Meudon
20 mars 2014

Evaluer la qualité de l’air en Ile de France

PHO49bae488-6283-11e3-b501-1c86e9148904-805x453Pour la seconde fois depuis le mois de décembre dernier, notre région est confrontée à un épisode particulièrement long de pollution de l’air aux particules avec une nouvelle fois un franchissement du seuil d’alerte.

Le Gouvernement, le Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF) et la Mairie de Paris ont su faire preuve d’une grande réactivité face à ce phénomène d’ampleur en instaurant la gratuité dans les transports collectifs et le stationnement résidentiel des véhicules motorisés ainsi qu’en activant le système de circulation alternée auquel les pouvoirs publics n’avaient plus eu recours depuis 15 ans.

Ces mesures ponctuelles visant à abaisser le plus rapidement possible la concentration de particules dans l’air doivent naturellement aussi s’accompagner de mesures structurelles visant à lutter contre toutes les formes de pollution de l’air que nous respirons quotidiennement : promotion des circulations douces, des véhicules utilisant des énergies renouvelables, développement de l’offre de transports en commun…

Il convient aussi de pouvoir s’informer le plus efficacement possible sur cette pollution. C’est la mission qui a été confiée à AirParif depuis 1979. Cette structure rencontre toutefois d’importantes difficultés dans sa mission puisqu’il lui est de plus en plus difficile de pouvoir s’appuyer sur le concours de certaines collectivités et ce, tout particulièrement dans les Hauts-de-Seine.

J’ai saisi l’an passé, dans le cadre d’une question écrite publiée au J.O, le Ministre de l’Ecologie sur ce point. Je vous invite à parcourir celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *