Le Sénat a définitivement adopté le projet de loi ALUR
20 février 2014
Garantir l’accès à l’eau des plus fragilisés
7 mars 2014

Baisse des moyens au lycée de Clamart : la réponse du Ministre n’est pas satisfaisante

Face à la baisse des moyens prévus au lycée Jacques Monod de Clamart, j’étais intervenu auprès de Ministre de l’Education nationale, M. Vincent Peillon, afin de trouver une solution satisfaisante qui permettrait à cet établissement de fonctionner dans les meilleures conditions à la rentrée prochaine.

Monsieur Peillon vient de me répondre par courrier. Il indique qu’il a demandé au recteur de l’Académie de Versailles de faire un état des lieux des effectifs au mois de juin et de réajuster la Dotation Horaire Globale de l’établissement dans le cas, fort probable, où le nombre d’élèves inscrits serait supérieur à celui envisagé aujourd’hui.

Si je prends acte de cette ouverture faite par le Ministre qui laisse présager que le lycée de Clamart disposera de moyens supplémentaires, je ne me satisfais pas de sa décision d’attendre le mois de juin pour lui réaffecter des heures supplémentaires. Cela ne peut que renforcer l’inquiétude des professeurs, des parents d’élèves et des lycées et pénalise l’élaboration du projet d’établissement qui doit être mis en œuvre pour la rentrée prochaine.

La communauté éducative du lycée de Clamart a donc décidé de poursuivre ses revendications pour obtenir la garantie de moyens supplémentaires pour la rentrée prochaine. Je m’associe bien évidemment à leur mobilisation et leur apporte mon total soutien.

Pour consulter la lettre du Ministre, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *