Vidéo : mon intervention sur le vote blanc
19 février 2014
Une proposition de loi destinée à financer les associations d’aide aux victimes
6 mars 2014

Transparence : M. Copé doit aller au bout de sa soudaine conversion

Ump-siege-vaugirard1J’ai écrit, suite à la conférence de presse du Président de l’UMP du 3 mars, à Jean-François Copé et aux Présidents des groupes UMP de l’Assemblée Nationale et du Sénat pour qu’ils reprennent ma proposition de publier au Journal Officiel l’identité des personnes faisant un don supérieur ou égal à 3 000 euros à un parti politique ou à un « micro-parti ».

Les « micros-partis », notamment ceux gravitant autour de l’UMP, se sont multipliés ces dernières années. Dans notre département les structures de financement de certains élus de droite bénéficient de plusieurs dizaines de milliers d’euros de dons chaque année sans aucune activité visible. Dans le cadre du projet de loi sur la transparence de la vie publique, j’avais défendu un amendement visant à publier au J.O l’identité des personnes réalisant un don supérieur ou égal à 3 000 euros. Repoussée lors de son examen en commission au Sénat, j’ai décidé de continuer de défendre cette proposition qui avait été portée durant le précédent quinquennat par les députés socialistes et Jean-Marc Ayrault. 

Je suis certain que Monsieur Copé, qui vient soudainement de se convertir à la transparence après avoir pourtant catégoriquement refusé de soutenir la récente loi portée par le Gouvernement, va reprendre ma proposition. En effet, si celui-ci évoque largement la publicité des pièces comptables (car il a été mis en cause par l’hebdomadaire Le Point sur des factures), je considère que l’identité des donateurs généreux est bien plus importante pour éclairer nos concitoyens. Si la transparence sur la colonne « dépenses » d’une formation politique ou d’un « micro-parti » est intéressante, celle s’appliquant à la colonne « recettes » est bien plus révélatrice. On a coutume de dire que ce sont toujours les plus récents convertis qui font preuve du plus grand zèle. Je ne doute pas que Monsieur Copé ira au bout de sa conversion. 

Retrouvez l'amendement que j'avais déposé dans le cadre du projet de loi sur la transparence de la vie publique, mon communiqué de presse ainsi que les courriers que j'ai adressés à Jean-François Copé et aux Présidents des groupes UMP de l’Assemblée Nationale et du Sénat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *