Oui à la Métropole du Grand Paris !
27 novembre 2013
Retour sur les 10 ans du jumelage Clamart-Artashat
4 décembre 2013

Plan d’économies du SSA : l’hôpital Percy épargné

HIA PercyL’hôpital militaire Percy de Clamart ne sera pas concerné par le plan d’économies annoncé par le Gouvernement au sein du service de santé des armées (SSA).

La Cour des Comptes avait pointé en 2010 un très important déficit des hôpitaux des armées qui était, en 2009, équivalent au déficit cumulé de l’AP-HP, des Hospices de Lyon et des Hôpitaux de Marseille.

Le Gouvernement, soucieux d’assainir les finances publiques sans faire uniquement reposer l’effort sur les contribuables, a donc entrepris de rationaliser la dépense publique.

Alors que l’ensemble des Français, à hauteur de ses revenus, est associé à ce redressement de nos comptes, il convient toujours de rappeler la responsabilité qui est celle du précédent Gouvernement et de l’UMP dans la situation qui est la nôtre aujourd’hui.

En effet, la politique de Monsieur Sarkozy, lorsque ce dernier était Président de la République, a conduit en l’espace de seulement 5 ans à une croissance de la dette de plus de 600 milliards d’euros (dont moins de 200 milliards sont imputables à la crise). A titre de comparaison, lors des deux septennats de François Mitterrand, la dette de la France s’est accrue de 550 milliards d’euros (dont 150 milliards sont d’ailleurs directement imputables à la cohabitation lors du Gouvernement Balladur dans lequel M. Sarkozy était déjà Ministre du Budget…).

Pensez-y la prochaine que quelqu’un vous dira « la gauche, c’est la dette »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *