Inauguration de la crèche du Soleil Levant
20 juin 2013
Comment répondre à la crise du logement ?
21 juin 2013

Retour sur la journée de mobilisation pour l'emploi

J’ai organisé, en tant que Sénateur, une journée de mobilisation pour l’emploi, le mercredi 19 juin, lors de laquelle j’ai rencontré les différents acteurs et institutions dans le département des Hauts-de-Seine.

Cette journée m’a permis de prendre la mesure des dispositifs qui fonctionnent mais aussi pointer les difficultés sur un sujet majeur de préoccupation de nos concitoyens. Voici un premier retour de cette journée. 

CFDT

> Rencontre avec M. Jean Paul Chiquet, Secrétaire adjoint de la CFDT92 à la Défense. Nous avons abordé le sujet du dialogue social dans les PME. Il s’avère indispensable d’aider les syndicats au sein des PME pour que des salariés soient formés et disposent du temps nécessaires pour négocier sur les questions d’égalité salariale, d’handicap, de formation ou d’emploi. 

Pole emploi

> Visite du Pôle emploi de Clichy avec le directeur M. Méchat et Mme  Lombardi, directrice Territoriale déléguée des Hauts-de-Seine Nord. Ils constatent un frémissement sur l’offre d’emploi dans les Hauts-de-Seine mais avec beaucoup de contrats courts. Le dispositif des emplois d’avenir a du mal à décoller auprès des associations, l’aide de la région n’étant possible qu’en recrutant en CDI, alors qu’elles ont des difficultés à s’engager sur une longue durée. La difficulté réside aussi du fait qu’il leur faut avancer la trésorerie avant de bénéficier des aides.

CGPME92

> Déjeuner avec le président de la CGPME92, M. Jacques Arias, qui m’a confirmé le manque d’information et de formation des chefs d’entreprises sur les différents dispositifs mis en place par le gouvernement. Nous avons convenu de nous rencontrer, en présence d’une délégation de chefs d’entreprises du 92, au Sénat afin de permettre cet échange.

Entreprise innovante

> Visite de la société innovante « Instantané» à Bagneux. Cette PME de 20 salariés apporte des solutions globales de signalétique à travers la création de supports adaptés, la conception de visuels, la maîtrise technique d’une production intégrée et la gestion de pose sur sites. Cette entreprise est en pleine expansion et développe un véritable savoir faire à la française. Les relais de croissance de demain et les gisements d’emplois sont au sein de ces PME qui innovent.

Ecole deuxième chance

> Visite de l’école de la deuxième chance de Bagneux en présence de la Directrice Mme Jeanne Schneider et rencontre avec des élèves et leurs formateurs. Cette institution est remarquable par l’encadrement et les possibilités offertes à ces jeunes sans diplôme pour les aider à s’insérer dans la vie active. En parallèle à une remise à niveau, les élèves effectuent des stages en entreprise et construisent leurs projets professionnels.

Mission locale

> Visite de la mission locale Archimède (Bagneux, Clamart, Fontenay, Malakoff) avec la directrice Mme Gaëlle De Angelis. La directrice m’a annoncé la signature de 50 contrats d'avenir sur les quatre communes. Cependant, je suis scandalisé que les villes de gauche soient les seuls à jouer le jeu de la lutte pour l’emploi.

Association espaces

> Rencontre avec l’association d’insertion « Espaces » à Meudon qui gère 15 chantiers d’insertion et 150 personnes. Les postes en chantier d’insertion permettent de redonner à des personnes en difficulté à la fois confiance en elles et la possibilité de travailler. Nous avons évoqué le besoin de déplafonner les crédits d’accompagnement socio-professionnel pour permettre le développement de ces initiatives. Je poserais une question écrite au gouvernement à ce sujet.

 

Reunion publique

> Pour finir cette journée sur l’emploi, j’ai organisé une réunion débat sur l'emploi à Clamart avec le député de la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine, Jean Marc Germain, afin de conclure mes visites sur ce thème. Cela a été l’occasion de faire le point sur l’ensemble de mes rencontres et échanger sur les mesures du gouvernement en matière d’emploi.

Tout au long de cette journée, j’ai pu constater le déficit d’informations et de formations sur les mesures dont peuvent bénéficier les entreprises. C’est pour cette raison que j’ai pris l’initiative d’écrire aux responsables économiques du département afin de leur détailler les différents dispositifs et interlocuteurs mis à leurs dispositions.

Afin de porter leurs fruits et venir en aide à nos jeunes sans diplômes, les emplois d’avenir doivent être assouplis au niveau de leur durée. Cet assouplissement doit s’accompagner d’un versement des aides dès le premier mois d’embauche.

Dans notre lutte contre le chômage, je poursuivrai sans relâche la mobilisation de tous les acteurs car c’est ensemble que nous redresserons notre pays.

1 Comment

  1. Patrick Begouen dit :

    Tout simplement bravo!
    C’est un bon début, et cela quantifie un tant soit peu la tâche à accomplir. A nous de nous donner des moyens nécessaires et de qualité pour amplifier et pérenniser ces Actions . Quant à l’opposition, son immobilisme sera jugé par les électeurs le moment venu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *