Mes meilleurs voeux pour cette année 2013!
31 décembre 2012
Mon interview au magazine « France-Arménie »
16 janvier 2013

Rythmes scolaires: rediffusion du débat sur Public Sénat

Je suis intervenu hier en direct sur Public Sénat à l'occasion d'un débat consacré à la réforme des rythmes scolaires.

J'ai salué tout l'intérêt de cette réforme qui vise à repenser les rythmes scolaires des 6,7 millions d'écoliers français qui ont l'année la plus dense de toute l'Europe. Selon les dernières enquêtes PISA, l'école française est source de stress et de fatigue, et ce en partie en raison de la lourdeur des journées de classe. La réforme, voulue par le Président François Hollande, a pour but d’adapter les rythmes éducatifs au rythme des enfants afin de faciliter leur réussite. Les chronobiologistes s’accordent en effet à préconiser d’étaler le temps scolaire sur la semaine, d’alléger les journées et de desserrer l’année scolaire afin de mieux prendre en compte les rythmes biologiques des enfants. L’étalement des cours sur quatre jours et demi permettrait de soulager les emplois du temps mais également de mieux coordonner les temps éducatifs des enfants. Ce changement entraînera donc des modifications pour les parents mais aussi pour toute la société.

Le Gouvernement, soucieux de permettre la meilleure mise en place du dispositif, va autoriser les communes à différer à la rentrée 2014 si elles le souhaitent l’instauration des nouveaux rythmes. Si celui-ci engendrera un coût supplémentaire pour les communes, il s'agit avant tout d'une question de priorité politique. En effet, l'éducation de nos enfants mérite tout particulièrement notre attention. A Clamart, le tiers du budget de la Ville est déjà consacré au scolaire et au périscolaire. Après 5 années de réduction drastique des moyens, et près de 8% des effectifs supprimés par M. Sarkozy, le Gouvernement socialiste a voulu de nouveau placer l'Education Nationale en tête des priorités budgétaires de la Nation. Avec la Sécurité et la Justice, il s'agit en effet du seul secteur qui bénéficie de nouvelles créations de postes. La formation des enseignants, supprimée par l’UMP, aussi été rétablie.

Vous pouvez visionner ici la rediffusion du débat sur Public Sénat (12ème minute pour y accéder directement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *