Clamart, ville pionnière des zones à 30 km/h, sur France 2
23 octobre 2012
Reconnaissance du 19 mars 1962
29 octobre 2012

Sauvegarder la qualité du service public hospitalier en banlieue parisienne

Jeudi dernier, j’ai souhaité interpeller le gouvernement, dans le cadre d’une question orale en séance publique, sur l’impérieuse nécessité de préserver la médecine d’excellence implantée au sein des hôpitaux de l’AP-HP de la banlieue parisienne.

En tant que Maire de Clamart, j’ai signé en début d’année, avec 10 autres maires de communes de la banlieue francilienne accueillant des établissements de l’AP-HP, un appel commun refusant la disparition progressive de la médecine hospitalière publique d’excellence présente au sein de nos territoires de santé.

Nous nourrissons les plus vives inquiétudes devant les restructurations entreprises par le précédent Gouvernement et l’AP-HP qui conduisent à la fermeture de nombreux services et à menacer l’excellence de la médecine hospitalière présente au sein de la banlieue francilienne.

Le Ministre en charge des relations avec le parlement, qui m’a présenté la réponse de la Ministre de la Santé, m’a assuré qu’un mouvement nouveau était engagé et que le développement de l’AP-HP ne s’arrêterait pas aux portes de la capitale.

Retrouvez la réponse du Gouvernement à ma question sur la sauvegarde de la qualité du service public hospitalier en banlieue parisienne. 

1 Comment

  1. Similowski dit :

    Très bonne intervention. Merci de penser à la santé publique !
    K. Similowski, Conseillère municipale à Issy-Les-Moulineaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *