La fête de la musique augure 4 jours de festivités à Clamart!
20 juin 2012
Lutte contre le négationnisme : le Parlement doit accompagner la réflexion du Gouvernement
9 juillet 2012

Quel avenir pour le service public hospitalier?

Marisol TouraineJ'ai été reçu mercredi, à ma demande, au Ministère de la Santé afin d'évoquer les problématiques liées à l'affaiblissement du projet médical de l'hôpital Béclère et plus largement les difficultés que rencontre la médecine hospitalière publique en Ile de France.

Après cinq années de gouvernance sarkozyste et notamment l'adoption de la loi HPST, les hôpitaux publics de l'AP-HP sont aujourd'hui fortement affectés par des coupes budgétaires successives et des regroupements qui ont conduit à la fermeture de plusieurs services.

Pour défendre un projet médical ambitieux au sein de l'hôpital Béclère, j'ai largement insisté sur le fait qu'il était indispensable de penser l'avenir de cet hôpital au sein d'une fédération et non du Groupement Hospitalier actuel qui conduit irrémédiablement à sa paupérisation et qui n'a aucune cohérence en termes de territoire de santé. En effet, la fusion avec les hôpitaux Bicêtre et Brousse s'est faite aux dépends de l'établissement clamartois, qui est pourtant le seul hôpital public du 92 sud. Cette autonomie préservée pour Antoine Béclère avait pourtant été acté par un protocole d'accord il y a maintenant 2 ans qui n'a pas été respecté.

Concernant l'appel des maires que j'ai initié contre la désuniversitarisation des structures de l'AP-HP de la banlieue francilienne, j'ai rappelé que la mission de Centre Hospitalier Universitaire qui est celle de l'AP-HP est aujourd'hui très largement centrée sur les hôpitaux parisiens alors qu'elle devrait avoir une dimension régionale et donc bénéficier aussi à la banlieue où vivent plus des 3/4 des Franciliens. Il en va de l'avenir de l'attractivité de nos établissements publics hospitaliers qui dispensent une médecine de pointe comme une médecine de proximité.

Madame la Ministre doit sensibiliser l'Agence Régionale de Santé à l'ensemble de ces problématiques et je l'en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *