Hollande également en tête à Clamart
23 avril 2012
97ème commémoration du génocide arménien, avec François Hollande
25 avril 2012

Hauts-de-Seine: l’UMP ne fait plus recette que dans ses forteresses dorées

NSarkozyA la lecture des résultats du 1er tour des présidentielles dans les communes des Hauts-de-Seine, on s'aperçoit que le candidat de la majorité présidentielle ne réalise des scores élevés (+ 40 %) que dans les villes qui concentrent les populations les plus aisées : Boulogne, Levallois, Neuilly, Marne la Coquette, Saint Cloud, Ville-d’Avray, Vaucresson.

A l’instar des résultats des dernières élections locales, et notamment des régionales de 2010, on constate que l’UMP est désormais coupée d’un nombre croissant d’Alto-séquanais issu des classes moyennes et des classes populaires du fait de la politique injuste qu’elle mène aussi bien au niveau national qu’au niveau départemental. Dans beaucoup de villes où elle fut longtemps hégémonique, celle-ci est désormais rattrapée voir dépassée.

Le candidat socialiste arrive en tête dans les villes de gauche mais aussi à Villeneuve-la-Garenne, Bourg-la-Reine, Chatenay-Malabry, Châtillon, Montrouge… A Issy, moins de 200 voix séparent les deux finalistes. La gauche, et tout particulièrement les socialistes, ont démontré une nouvelle fois que les Hauts-de-Seine ne sont plus pour eux une terre de mission mais désormais une terre de conquête. Le rapport de force entre la gauche et la droite pour ce premier tour est d’ailleurs équilibré à 44% des deux côtés. Au second tour, François Hollande devrait être devant Nicolas Sarkozy dans les Hauts-de-Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *