Lignes à très haute tension: 375 000 personnes exposées en France
23 janvier 2012
Confiant dans la constitutionnalité de la loi réprimant la négation des génocides
1 février 2012

Le Sénat vote la loi pénalisant la négation du génocide arménien

1Je me félicite du vote par la Haute Assemblée de la loi réprimant « la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi ».

Depuis 2001, les parlementaires PS étaient engagés dans une démarche visant à préserver la mémoire des victimes du génocide arménien des assauts du négationnisme. Je me félicite que nous ayons pu l’amener à son terme.

Nous avons été en cohérence avec la position du PS telle que l’a exprimée Martine Aubry au printemps dernier et avec les engagements rappelés par notre candidat François Hollande au mois de septembre.

En prenant aujourd’hui cette décision courageuse, conforme aux valeurs de respect et de tolérance portées par la République, le Sénat n’a pas outrepassé ses prérogatives.

Retrouvez mon intervention en séance publique au nom du groupe socialiste.

La vérité a parfois besoin de ce tuteur qu'est la loi, car elle n'est pas toujours suffisamment forte pour terrasser seule le mensonge. 

1 Comment

  1. Othmane dit :

    On sait où nous mene le dogmatisme historique.
    Putôt que d’écrire l’histoire des autres et donner des leçons occupez-vous de l’histoire de France où il y a beaucoup de pages sombres à éclaircir.
    “La vérité a parfois besoin de ce tuteur qu’est la loi, car elle n’est pas toujours suffisamment forte pour terrasser seule le mensonge.”
    Vous n’avez rien trouvé d’autre que ce prétexte tout simplement ridicule ?
    Musulman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *