Une deuxième fleur pour Clamart
17 novembre 2010
Que notre département retrouve sa dignité
24 novembre 2010

Débat sur "Politique Matin" sur l'avenir des transports franciliens

1 J'ai participé ce matin à un débat sur la chaîne parlementaire avec Madame Kuster, Maire du 17 arrondissement de Paris, sur l'avenir des transports franciliens.

L’amélioration des transports collectifs franciliens constitue une urgence et une nécessité. Durant plusieurs décennies, l’Etat s’est totalement désinvesti de la politique des transports dans notre Région. En 2006, la compétence a été transférée au Conseil Régional qui assume désormais la présidence du syndicat des transports d’Ile de France.

Le plan de mobilisation pour les transports, élaboré par le Conseil Régional et ses partenaires, propose des réponses adaptées aux besoins d’aujourd’hui et de demain.

2 Le transport de banlieue à banlieue en constitue une priorité : Le projet de métro de rocade « Arc Express » bénéficiera à tous les Franciliens en permettant la désaturation des correspondances les plus fréquentées. La proximité des stations (tous les 1.5 Kms) prendra en outre bien en compte la densité du tissu urbain au sein de l’agglomération dense parisienne. L'une d'entre elle est prévue à la Gare SNCF de Clamart.

De nombreux autres projets complémentaires, inscrits au plan de mobilisation, viendront moderniser et renforcer la cohérence du réseau de transports francilien avec le renouvellement du matériel roulant des RER et des Transiliens et l’accélération de la réalisation d’une soixantaine de projets (nouvelles lignes de Tramways et de Bus, prolongation des lignes de Métros et du RER E à l’ouest, extension du réseau des Tangentielles…).

Ces mesures représentent un engagement fort du Conseil Régional et de ses partenaires et offrent une réponse adaptée aux attentes des voyageurs franciliens.

3 Le projet de métro automatique de rocade, dit « Grand huit », élaboré par le Gouvernement dans le cadre de la loi sur le « Grand Paris » est aujourd’hui inadapté à la demandes des usagers franciliens car :

– Sa pertinence technique est largement critiquée (un tracé reliant des pôles actifs au détriment d’une desserte fine des territoires/une station seulement tous les 5 Kms).

-Il se trouve en concurrence avec d’autres projets en cours (« Arc Express » et les Tangentielles).

– Son financement n’est pas assuré (sur 23 milliards € sans les gares, l’Etat n’a pour le moment avancé que 4 milliards €) et dépend de logiques immobilières spéculatives autour des futures gares (prérogatives de la SGP exorbitantes du Droit commun).

Vous pouvez vous exprimer sur ces deux projets, "Arc Express" et "Grand Paris" dans le cadre du débat public qui se déroule jusqu’à la fin du mois de Janvier 2011.

Visionnez l'émission

 

2 Comments

  1. BB dit :

    Les constats sur le manque criant de transport en Banlieue est évident.
    Ce sujet est tellement préoccupant qu un consensus doit être trouvé. La polémique est irritante au possible car l’inégalité entre Paris et Banlieue est criante. LE tramway Chatillon Velizy ne va voir le jour qu en 2014 avec un projet qui a débuté en 2005-2006, et on n entend plus parler du Tram Clamart Croix de berny. Pendant ce temps Paris aura presque fini sa petite ceinture de Tram.
    Opposé les projets n’est pas forcement la bonne solution car arc express répond aux besoins actuels alors que le grand huit permettra a mes enfants de trouver des logements abordables en permettant de nouvelles constructions sur des parcelles vierges.
    Je demande un peu de courage comme vous l avez fait avec notre tram. Faite ensorte que tout cela aboutisse dans le souci de régler nos problèmes de transports actuels ET de préparer avenir en endiguant la spéculation immobilière qui se nourri du manque de logements proche de facilités de transports

  2. Réponse dit :

    A BB :
    Pour votre information, le tramway Clamart Croix de Berny n’est absolument pas enterré… Le projet est actuellement en phase d’études et son financement a été voté au Conseil Régional et au Conseil Général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *