Retour sur le plan régional de mobilisation pour les transports
29 octobre 2010
190 stations Autolib' financées par le Conseil Régional
25 novembre 2010

Séance publique du Conseil Régional : De nouvelles avancées en faveur de la coopération décentralisée

1 Sur proposition de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional et de moi-même, Vice-président en charge des affaires internationales et européennes, l’Assemblée régionale a voté ce jour à la majorité un rapport cadre qui renouvelle et renforce sa politique internationale.

Parmi les priorités affichées de la Région, la coopération décentralisée continuera d’occuper une place centrale.

Trois nouveaux accords de coopération seront ainsi signés avec Erevan (Arménie), Casablanca (au Maroc) et une ville des territoires palestiniens, faisant passer de 10 à 13 le nombre de pays où la Région est présente. La coopération avec Dakar et la ville de Gonaïves (Haïti) sera également renforcée.

Le Conseil Régional affirme également son rôle en matière de solidarité internationale.

Il propose de consacrer 0.7 % de son budget global à des actions à l'étranger, respectant ainsi les engagements pris durant la campagne électorales.

Sont également crées deux nouveaux dispositifs pour soutenir les associations franciliennes dans le développement de projet de solidarité à l’étranger.

Enfin, soucieux de concrétiser immédiatement son action dans le champ de la solidarité internationale, la Région a voté, à l’unanimité, la création d’un fonds d’aide d’intervention d’urgence, pour venir en aide aux populations touchées par des catastrophes naturelles ou humanitaires.

3 150 000 euros ont ainsi été débloqués pour soutenir les populations haïtiennes dans la lutte conte l’épidémie de choléra qui touche très durement leur pays.

Le rayonnement international devient un axe prioritaire, avec la création d’un dispositif destiné à promouvoir la présence et la visibilité de l’Ile de France dans le monde. Fonctionnant sur la base d’un appel à projets, il permettra aux Franciliens (associations, universités, entreprises …) de bénéficier d’un appui financier pour développer des projets à l’étranger.

Enfin, la Région décide de développer une politique de soutien en direction des migrants d’Ile de France, pour participer au développement de leur territoire d’origine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *