Logement étudiant dans le 92 : La farce de l’UMP !
6 septembre 2010
Le Logement social sous la menace du Gouvernement
27 septembre 2010

Le patron de l'UMP 92 désavoué par ses collègues au Conseil Général

1 Hier, lors de la commission permanente du Conseil Général, M. Pemezec, Conseiller Général du Plessis-Robinson et du Haut Clamart et patron de l’UMP dans le 92, s’est emporté lors de la mise au vote d’un rapport soutenant la construction d’une résidence sociale à Nanterre.

Dénonçant la « ghettoïsation » de cette commune, il a voté contre les crédits destinés à la réalisation de ces logements à loyers modérés dont l’offre continue pourtant de faire cruellement défaut dans notre département !

Cette attitude pour le moins « radicale » a conduit le secrétaire départemental de l’UMP à être isolé par les autres élus de la majorité départementale (UMP-NC) qui ont tous voté, en le désavouant de façon cinglante, pour cette résidence sociale soutenue par les élus de gauche du Conseil Général…

 

4 Comments

  1. Bach dit :

    Si même l’UMP du 92 trouve Pemezec extrêmiste, c’est vous dire que la distance qui le sépare de l’extrême droite doit être aussi qu’une feuille de papier à cigarette.
    Manu

  2. Pierre dit :

    Il y a des élections cantonaes bientôt, c’est vraiment l’heure de virer Pemezec pour rendre un peu de dignité à ce département.

  3. Christiane dit :

    C’est bête, le sectarisme de notre député me fait irrésistiblement penser à quelqu’un de l’opposition clamartoise pour qui les projets de logements sociaux ne sont jamais ce qu’il faut, où il faut, pour les bons destinataires, bref, qui vote toujours contre !

  4. Amtramgram dit :

    A propos de ce Môssieur, on sait s’il a enfin rendu les 150 000 euros payés pour qu’il ponde des rapports copiés-collés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *