Le "Hold Up" de l'Etat sur les organismes HLM
7 juillet 2010
Le patron de l'UMP 92 désavoué par ses collègues au Conseil Général
21 septembre 2010

Logement étudiant dans le 92 : La farce de l’UMP !

1 Le Conseil Général des Hauts de Seine, par la voix de son Président, M. Devedjian, demande aujourd’hui 4 millions d’euros au Conseil Régional d’Ile de France pour réaliser 583 logements étudiants dans notre département. Pourtant, ce même Conseil Général a débloqué, il y a moins de quatre mois, 2 millions d’euros pour la destruction de 800 chambres de la cité universitaire d’Antony !! 

Une destruction qui a pour but de permettre à la Communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre, désormais propriétaire du site, de livrer ces terrains à la promotion privée. En dépit de la mobilisation des étudiants et du Conseil régional, les 500 chambres du bâtiment C ont déjà été rasées.

 

2 Pour mémoire, en Ile de France, on ne dénombre que 3 logements pour 100 étudiants quand la moyenne nationale est de 8 logements pour 100 étudiants. Le Conseil Régional, qui avait mobilisé au début de l’année  20 millions € pour rénover et sauver l’ensemble des logements de la cité universitaire d’Antony, n’a jamais cessé de rappeler à l’UMP du 92 que construire de nouveaux logements était louable mais qu’il fallait surtout commencer par ne pas détruire ceux existants.

 

Une table ronde est prévue ce jour impliquant l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général, la CA des Hauts de Bièvre, la Ville d’Antony ainsi que le CROUS pour débattre de l’avenir du logement étudiant dans le 92. Une table ronde que les élus régionaux PS ont toujours appelé de leurs vœux pour éviter la démolition des bâtiments de la résidence Jean Zay. Le Président Huchon rappellera encore ce soir son opposition à toutes nouvelles destructions dans les Hauts-de-Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *