Vernissage de l'exposition "Sculptures parcours en Ville"
28 mai 2010
Festival Turbulences 2010
5 novembre 2010

Spectacle "Lève-toi et Step" : Réponse à l'UMP

1 Vendredi 11 et samedi 12 juin, se tiendra la Fêtes des Petits Pois 2010, notre festival des Arts de la Rue. 

Je suis consterné par la polémique lancée par le responsable local de l’U.M.P au sujet d’un spectacle intitulé « Lève-toi et Step », proposé aux Clamartois lors de la fête des Petits Pois.

Avant même de se renseigner, celui-ci saute une nouvelle fois sur la première occasion qui lui est donnée de polémiquer et crie au blasphème et au mépris à l’égard des religions.

 

Ce spectacle n’est en rien une charge anti-cléricale. En effet, il dénonce l’émergence de nouveaux modes de comportement.

 

Des modes de comportement où justement la spiritualité, sous n’importe quelle forme, est remplacée par le culte du corps parfait, et où la préoccupation principale devient l’apparence vestimentaire et l’idée même de la vie se limite à la recherche d’une jeunesse éternelle.

 

Il s’agit en fait tout simplement d’une critique de la société du paraître.

 

2 Je déplore que le leader de la Droite locale enfile sa tenue de « Juge éclairé de l’Inquisition » pour condamner l’utilisation de symboles religieux dans un spectacle qui dénonce une société où « le paraître » occupe une place toujours plus importante.

 

A Clamart, nous respectons la création artistique et nous ne voulons pas que celle-ci soit freinée par des conceptions d’un autre temps. Je préfère vivre dans un pays où l’on peut rire de tout plutôt que dans un Etat où l’on est enfermé dans une prison morale.

 

Pierre Desproges a dit un jour : « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde ». En effet. 

 

Nous avons vraiment à Clamart une UMP particulièrement réactionnaire, plus proche de l’extrême droite « traditionaliste » que de la droite républicaine.

 

Pour conclure, j’ajoute que ce spectacle a été joué dans de nombreux festivals en France, dans des villes souvent dirigées par l’UMP et ce, avec toujours le même texte de présentation, et que cela n’a jamais posé problème.

15 Comments

  1. Véro dit :

    Incroyable ! j’ai vu ce spectacle au festival des arts de la rue l’été dernier et j’ai beaucoup ri du burlusque qui met en scène une fausse secte, voire dénonce l’Eglise de scientologie.
    Pour le coup, je me demande vraiment si le spectacle burlesque ne serait pas plutôt à l’UMP.
    Et encore, dans le meilleur des cas. Car cette intolérance, cette réaction épidermique à tout ce qui touche la religion, cette croisade permanente contre les arts peut révéler des consciences bien noires, des desseins bien sombres pour notre société.
    J’espère qu’il y aura beaucoup de jeunes pour participer à ce spectable, ils apprécieront la moquerie de la société du paraître comme vous l’écrivez et des dictats des religions, comme nous les vivons aujourd’hui encore à Clamart.

  2. clamartois dit :

    le mieux aurait été de ne pas lui répondre pour que sa polémique tombe à l’eau.

  3. Amstramgram dit :

    A l’UMP, on préfère rire des « Auvergnats ».

  4. Bibi dit :

    A croire que votre jeunot de l’UMP a fait ses études à Bordeaux au Cours du Saint Projet, avec le Dies Irae ?
    Par ce qu’il tient aussi un discours intégriste.
    Heureusement, l’UMP, avec Juppé, a condamné ce genre d’intégrisme et le préfet a interdit aux parents d’y mettre leurs enfants.
    Il semble que cette interdiction intervient trop tard pour certains.
    Il doit trop écouter radio courtoisie en tout cas.

  5. Madeleine dit :

    Le chevalier de la Barre a été torturé et exécuté pour ne s’être pas découvert devant une procession catholique.
    C’est ce qui vous attend, Monsieur Kaltenbach, ainsi que nous autres si l’on en croit la les ahurissantes déclarations de notre droite extrêmiste locale.

  6. PR dit :

    Pouvez vous nous expliquer comment l’UMP a réussi en quelques années à Clamart à basculer à l’extrême droite ?

  7. Pierre C dit :

    M. Berger aurait-il montré son vrai visage ? Voici où son billet est repris : http://www.riposte-catholique.fr/?p=10238
    J’aimerais en rire, mais cela me fait peur…

  8. clamart plage dit :

    ho la la vous dites vraiment n importe quoi sur ce blog destiné uniquement aux gens du PS!!!!!si l inverse c était produit on aurait vu de bien belles choses dans les rues de clamart::: je ne rentre pas dans les détails car de toutes facons ce message ne sera pas affiché comme d habitude!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Manu dit :

    @ Clamartois,
    C’est vrai que manifestement ce jeune homme cherche à exister et à faire du buz. Comme beaucoup de gens médiocres, il ne leur reste que la provocation, l’outrance et le ridicule pour y parvenir.
    Pour autant, il faut répondre et démonter ce genre d’anêrie pour éviter qu’elles s’installent.
    Et ici, c’est tellement grossièrement absurde que la réponse était facile et courte.

  10. Blandine Jeannin dit :

    Je suis contente d’apprendre que Monsieur Berger a pris cette position courageuse. Je venais justement sur ce blog pour dire combien j’ai été meurtrie par le show Lève-toi et step (nombreux extraits disponibles sur le web).
    Monsieur le Maire, vous donnez une réponse un peu facile, et pleine de mépris. Si le fond du spectacle n’est effectivement pas tourné contre la religion catholique, il n’en reste pas moins que beaucoup d’allusions et d’effets de mise en scène ridiculisent des sujets qui sont sacrés pour les Catholiques. Un Catholique ne peut pas ne pas être blessé de voir un être ridicule singer le Christ crucifié.
    Sachez que votre mépris ne convaincra que vos partisans. Pour ma part, il m’évoque plutôt cet aphorisme : « qu’est-ce que le mépris, sinon l’envie que le faible porte au fort ».
    Recevez mes respectueuses salutations.

  11. Lefevreu dit :

    Saint Nicolas du Chardonnet a ouvert une succursale à a Clamart ?

  12. Frederic B dit :

    Monsieur le Maire,
    Peut-être en doutiez vous vu le soin matériel que vous prenez des églises sous statut 1905 sur Clamart, mais il restait des Chrétiens qui votaient pour vous.
    Sachez que la religion n’est ni de droite ni de gauche. En lisant certains commentaires ci-dessus, et en visionnant certaines videos de ce groupe artistique sous You Tube (je fais notamment référence à ce spectacle se déroulant sur un parvis d’église – pire qu’une profanation de cimetière !), je crains que l’inquisition du 21ème siècle soit bien celle de l’athéisme, celle de gens qui sous prétexte de prôner la liberté expriment la plus vive intolérance vis à vis de ceux qui n’appartiennent pas à leur obédience pseudo-moderniste.
    Sachez que je crains toute cette haine vis à vis des chrétiens.
    On peut condamner le culte du paraitre et de la société de consommation sans parodier le culte chretien.
    Dieu vous garde et vous accorde la clairvoyance requise pour votre fonction.

  13. Amédée dit :

    A lire les commentaires postés par certains défenseurs de leur foi, je crains fort que Molière et Rabelais soient désormais interdits dans les librairies, les médiathèques de Clamart, afin « de ne pas heurter la sensibilité des Chrétiens ».

  14. Bénédicte dit :

    Bonjour, je viens de lire cet article ainsi que celui d’une protestante qui s’insurge de la présentation du spectacle. En substance, elle écrit que l’argent public ne peut financer des spectacles qui se moquent de la religion et qu’une moquerie semblable sur la religion musulmanne aurait susciter des réactions d’opposition.
    A cela, il me semble que l’on peut répondre qu’heureusement que les collectivités financent la création artistique, qui doit demeurer libre, sinon elle disparaîtrait au profit d’eouvres de commande et de propagande (nous avons d’ailleurs connu des périodes imposant un art officiel,ou refusant un art considéré comme subversif), et que les réactions des intégristes musulmans auraient probablement été les mêmes que celles que je viens de lire. Justement! Et on ne les aurait pas plsu admises!
    Je me souviens pour ma aprt avoir signé la pétition en faveur de charli Hebdo qui était poursuivi par des associations religieuses musulmannes pour avoir publier des caricatures de Mahomet et qu’elles considéraient aussi comme blasphématoires, outrageant leurs conceptions religieuses.
    Mais nous avons ce droit de nous moquer, tant que nosu respectons les croyants. Et là, je n’ai constaté aucun manquement aux croyants.
    Bref, la liberté d’expression est un combat de tous les jours, quelques soients les religions concernées.

  15. clamartoise pas contente dit :

    vos propos mr le maire sur ce spectacle sont decevants!!!!! car d autres religions n auraient pas admis qu un tel spectacle soit permis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *