Clamart obtient le "guidon d'or"
29 avril 2010
Menaces sur l'une des seules classes pour élèves dyslexiques du 92
12 mai 2010

Voirie Départementale

Trav Il y a plusieurs semaines, la Ville de Clamart a initié une pétition auprès des habitants pour que le Conseil Général entretienne sa voirie.

 

Dans un article paru dans l’édition du Parisien Hauts-de-Seine d’hier, le Président du Conseil Général n’hésite pas à employer des arguments fallacieux pour justifier les retards pris dans l’entretien de la voirie départementale : Celui-ci met en avant de prétendues divergences entre l’équipe municipale et le Conseiller général du Bas Clamart.

 

Vous trouverez ci-dessous le droit de réponse que Vincent Gazeilles et moi-même avons adressé au journal Le Parisien :

 

« Nous réfutons les dires de Monsieur Devedjian. Il n’existe aucune divergence entre la Municipalité et le Conseiller Général de Clamart sur l'urgence de sécuriser les voies départementales et de rénover le carrefour de la Fourche. Si Patrick Devedjian a besoin d'une excuse pour justifier le retard pris par le Département, qu'il en trouve une autre.

 

Pour mémoire, concernant le carrefour de la Fourche :

 

– Demande initiale de rénovation formulée le 26/10/05.

 

– Réponse positive du Conseil Général le 16/01/06 avec programmation des travaux envisagés pour 2007.

 

– Validation du projet avec de légères modifications par la Ville de Clamart le 9/7/07.

 

– Le Conseil Général entérine les modifications demandées par la Ville de Clamart le 10/10/07.

 

– Relance par la Ville de Clamart le 20/03/08.

 

– Réponse du Conseil Général le 13/05/08 annonçant les travaux pour l’été 2008.

 

– Relance de la Ville de Clamart le 8/7/08.

 

– Visite à Clamart du Président du Conseil Général le 23/10/08 qui promet d’accélérer la procédure.

 

– En janvier 2010, les services de la Ville de Clamart découvrent par l’intermédiaire de tiers le projet définitif d’aménagement du carrefour. Ils apprennent que le marché de travaux serait en cours de notification.

 

– Le 20/4/10 les services du Conseil Général viennent présenter aux services de la Ville de Clamart le projet définitif. Une nouvelle réunion de préparation du chantier est programmée pour le 19/05.

 

– Le 28/4/10 les services du Conseil Général proposent à la Ville de Clamart un choix de 3 dates pour débuter les travaux.

 

– Le Conseil général n'a jamais informé Vincent Gazeilles, pourtant élu du canton concerné, des suites données à ses propositions d'évolutions concernant les circulations douces. 

 

Nous tenons à ce que ces points soient portés à la connaissance de vos lecteurs. Nous vous en remercions par avance. »

  

1 Comment

  1. Madeleine dit :

    Le Conseil général des Yvelines, non seulement a déjà commencé les travaux de réfection de ses rpoutes, mais à voté une aide substancielle aux communes pour qu’elles puissent faire les travaux rapidement aussi et remettre toutes les routes en état.
    Vraiment, le 92 est en dessous de tout.
    Quand il ne fait rien, il reste encore le mensonge à l’UMP du 92.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *