J'ai été élu Vice-président du Conseil Régional en charge des affaires internationales et européennes
26 mars 2010
La "très bonne" ambiance du groupe UMP au Conseil Régional
9 avril 2010

Grand Paris : Sarkozy veut passer en force

Grandp Les résultats des élections régionales du 21 mars dernier en Ile de France ont pourtant été sans appel. La liste Huchon l’a emporté avec 57% des suffrages exprimés.

 

Une majorité de Franciliens a désapprouvé les projets portés par Mme Pécresse et l’UMP qui se résument pour l’essentiel à ceux du « Grand Paris » du M. Sarkozy.

 

Peu importe pour le Chef de l’Etat. Il imposera quand même ses vues pour l’Ile de France.

 

On se croirait revenu dans les années 60 quand les grandes décisions d’aménagement de la Région parisienne se décidaient dans un bureau à l’Elysée.

 

L’Exécutif régional a donc donné hier une conférence de presse au Sénat pour tirer la sonnette d’alarme sur cette volonté de la Droite de passer en force.

Arc Durant la campagne, nous avons été à la rencontre des habitants pour leur présenter nos projets de transports. L’un d’eux a particulièrement retenu leur attention : Arc Express, un métro de rocade autour de Paris en proche banlieue qui évite de repasser par la Capitale pour se rendre en petite ou en grande couronne.

 

Ce projet contraste avec le super Métro du « Grand Paris » de M. Sarkozy, qui pour un coût 4 fois supérieur (au moins 40 milliards d’euros) ne desservira que des zones sans habitations et les aéroports parisiens et n’aura d’intérêt que pour les déplacement travail/travail qui ne représentent que 5% des trajets.

 

Pourtant, alors que le Sénat s’apprête à examiner le projet de loi sur le « Grand Paris », on apprend que la Droite veut abandonner le processus de concertation sur Arc Express qui devait débuter au mois de juin.

 

Notre projet, à la différence de celui du Président de la République et de l’UMP, répond aux besoins d’une grande majorité de franciliens.

 

La Région fera tout pour s’opposer à ce déni de démocratie et au « Grand Paris » tel qu’il est proposé actuellement, c'est-à-dire totalement déconnecté des attentes des franciliens.

 

5 Comments

  1. Mimi dit :

    Démocratie et décentralisation, deux mots qu’ignore M. Sarkozy.
    C’est tout de même ennuyeux pour un Président de la République française.

  2. Brigitte dit :

    Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre, les franciliens ont majoritairement dit « non » au Grand Paris, peut importe M. Sarkosy et son gouvernement ne veulent rien entendre et persistent.
    Passer en force est leur devise. Et l’on s’étonnera qu’il y aient de forts taux d’abstention.

  3. Claire dit :

    Désolé j’ai voté à gauche mais pas contre le projet de Sarko. Personne n’était au courant des positions respectives sur le Grand Paris. La région a voté à gauche comme toute la France, dans de moindres proportion d’ailleurs, pour des raisons nationales. Pour le Grand Paris j’aimerais qu’on arrête ces chamailleries politiciennes et qu’on le construise enfin. Londres, Berlin ne nous attendront pas…

  4. Madeleine dit :

    Chère Claire,
    Il ne s’agit pas de chamailleries, mais de conceptions de l’aménagement de l’espace et de développement diférentes entre la droite et la gauche.
    Et la démocratie impose aujourd’hui de retenir une chose : indépendamment de votre choix personnel, il faut constater que pécresse a fait campagne sur le Grtand paris, que Huchon a fait campagne sur son projet de déveoppement de la Région et qu’il a gangné, et largement.
    CQFD.
    Enfin, si vous voulez vous comparez à Londres ou Berlin, il faudra attendre les élections municipales prochaines à Paris, car la Région c’est encore autre chose.
    Bien sincèrement vôtre,

  5. PR dit :

    Pour l’instant, Claire, l’idée de grand Paris n’est plus celle d’une grande métropole européenne à l’égale des autres grandes capitales, mais juste une boucle de transports que l’Etat n’a pas les moyens de financer et que le privé ne financera pas non plus tant ce projet est incertain.
    En gros, Sarko a encore jouer les gros bras pour accoucher d’un grand n’importe quoi. Encore des illusions perdues, surtout à droite.
    Il ne faut surtout pas que ces ratés empêchent la région d’agir car elle a un programme, il y a des attentes et tout a été validé lors des élections le mois dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *