Le lycée Jacques Monod accessible aux personnes à mobilité réduite
11 septembre 2009
Réunion-débat demain avec les étudiants et les enseignants de l'université Paris X
10 mars 2010

Projet de fermeture de l'IUFM d'Antony Val de Bièvre

DSC_0192 

J’ai répondu hier à l’invitation des enseignants de l’IUFM d’Antony Val de Bièvre qui ont voulu me faire part de leurs inquiétudes vis-à-vis du projet de fermeture du site.

 

Cette structure, où de coûteux travaux viennent juste d’être achevés, est le site historique de la formation des enseignants dans les Hauts-de-Seine.

 

Le maintien des antennes de proximité des IUFM, malgré leur rattachement aux universités, est essentiel.

 

Le nouveau site de Gennevilliers a été conçu pour remplir ce rôle dans le nord du Département, mais les locaux de l’IUFM d’Antony Jouhaux ne permettront pas un accueil aussi adapté que ceux de Val de Bièvre dans le sud du département.

DSC_0236
 

Le Conseil Général UMP, propriétaire des terrains de Val de Bièvre, a sans doute encore un projet immobilier très lucratif derrière la tête.

 

Cette stratégie immobilière des élus UMP du département  conduit encore à un gaspillage éhonté des deniers publics : à l’IUFM d’Antony Val de Bièvre, on détruit ce qui vient d’être rénové, à la résidence universitaire d’Antony, on détruit ce qu’on peut réhabiliter à moindre frais.

 

Mme Pécresse et M. Devedjian doivent s’engager à maintenir l'intégralité de la formation actuellement dispensée sur le site de Val-de-Bièvre.

4 Comments

  1. Bibi dit :

    De toute façon, les enseignants ne seront plus formés : c’est le nouveau projet de Sarkozy. Envoyer des jeunes instit sur le terrain, à bac plus 5, sans formation initiale d’enseignant.
    Vous pouvez être assuré que vos enfants seront bien éduqués, ainsi…
    Une faillite en perspective, àtrès court termes.
    Sauf bien sur pour les gros promoteurs immobiliers qui pourront profiter de toutes les aubaines, grâce à l’UMP.

  2. Phil dit :

    Sincèrement, ayant connu l’IUFM, je me réjouis(pour une fois) de cette nouvelle.
    L’IUFM est un système stalinien et idéologique qui n’a pour but que le lavage de cerveau des professeurs.
    Pire, et ce fut mon cas, certains ont la double peine (IUFM/ZEP).
    Mieux vaut envoyer directement en ZEP un professeur que de le faire passer par la case IUFM.
    L’IUFM ne forme à rien, ce n’est rien d’autre qu’un système parasite dont les professeurs en sont les victimes.

  3. Christiane dit :

    Avant les IUFM, les Écoles Normales formaient les institutrices et instituteurs. Par expérience personnelle je peux témoigner du rôle essentiel d’ascenseur social qu’elles jouaient, permettant aux enfants de milieu modeste d’aborder des études au-delà de l’ancien « certificat d’études ». Je sais aussi que nous nous plaignions déjà beaucoup de la formation qui nous y était donnée…il y a 50 ans ! Pourtant , les stages étaient nombreux. Maintenant, il n’y aura plus ni ascenseur social ni stages. Difficile d’imaginer que ce soit un mieux.
    Pour avoir plus tard participé à des actions de formation de praticiens : enseignants, orthophonistes, mais aussi de bacheliers, j’ai constaté aussi à quel point la formation initiale est difficile avec des étudiants, et qu’elle est beaucoup plus payante avec les praticiens qui s’appuient sur leurs expériences. Plue on éloigne les lieux de Formation, plus on limite la participation des enseignants à la formation continue.

  4. Bach dit :

    Visiblement, l’UMP a toujours un compte à règler avec l’éducation nationale.
    Ca va mal finir…
    Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *