L'UMP du 92 est décidément aux abois…
19 janvier 2010
Emission "La voix est libre"
7 février 2010

M. Proglio : Une étrange conception du service public

Prog La « lune de miel » de Véolia et de M. Proglio se poursuit… Cela se fera t-il encore au détriment des usagers du service public ?

Véolia, en souhaitant conserver son ancien Président à la tête de son Conseil d’Administration, semble éternellement reconnaissante des profits que M. Proglio lui a fait réaliser sur la gestion de l’eau en Ile de France… et en attend peut-être de nouveaux dans le cadre d’un hypothétique rapprochement avec EDF.

 

Depuis plusieurs années, de nombreux élus de gauche franciliens et associations de consommateurs dénoncent le coût exorbitant de l’eau dans notre Région, le plus élevé de France, induit par les surfacturations que pratique la multinationale Véolia, à qui le Syndicat des Eaux d’Ile de France (SEDIF) a confié sa gestion dans notre Région.

 

Sur un contrat d’environ 300 millions d’euros, l’association « Que Choisir » a estimé que les surfacturations pratiquées par l’ancienne entreprise de M. Proglio s’élevaient à 80 millions d’euros. Les études commandées par le SEDIF lui-même, les ont évaluées à 40 millions d’euros.

 

Eau Grâce à ces bénéfices « juteux », réalisés au détriment des usagers de l’eau en Ile de France et permis par la connivence qu’il entretient avec le Président du SEDIF, M. Santini, M. Proglio a pu procurer de confortables dividendes aux actionnaires de cette multinationale.

 

Voici une étrange conception du service public censé garantir l’accès à un bien aussi vital que l’eau !

 

Le porte-parole du Gouvernement, M. Chatel, a justifié l’importance de la rémunération du nouveau patron d’EDF par son talent… En effet, M. Proglio a un talent incontestable : celui de faire payer très cher les usagers du service public !  

 

On comprend mieux pourquoi celui-ci a été placé à la tête d’EDF. Les journaux économiques annonçaient récemment de futures hausses des tarifs lors des pics de consommation. En effet, malgré les démentis du Gouvernement, on peut s’attendre, au lendemain des élections régionales, à l’annonce d’une augmentation des prix de l’électricité en France.

2 Comments

  1. Christiane dit :

    Merci de cet éclairage circonstancié. Quel que soit l’angle sous lequel on prend cette affaire, décidément le cumul des fonctions est indéfendable. Je me permets de signaler l’article « Le scandale Proglio continue » sur http://ps-clamart.org

  2. PR dit :

    On peut aussi s’attendre à la privatisation d’EDF, au moins de ses activités fournitures et distribution. Quant à la production, c’est à dire surtout le nucléaire, il restera public, avec des participations croisées…
    Bref, si on garde Sarkozy et l’UMP, on pourra dire au revoir à EDF, et Proglio et le CAC 40 pourront dire « merci les électeurs ».
    A nous de voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *