Refondation : Le Parti Socialiste doit agir vite et fort
10 juin 2009

La camionette du PS de Fontenay incendiée…

Ps flamme Il y a 2 ans, alors que la campagne de l'élection présidentielle 2007 battait son plein, le siège de la fédération du Parti socialiste des Hauts de Seine, situé au Plessis-Robinson, avait été frappé par un incendie d'origine criminelle.

Dans la nuit de vendredi à samedi, c'est la camionette de la section du Parti socialiste de Fontenay-aux-roses qui est cette fois partie en fumée… avec la totalité des tracts qu'elle contenait et qui devaient être diffusés durant le WE par les militants socialistes.

Ce nouvel incendie volontaire vient encore contrarier une campagne électorale des socialistes dans le 92.

Nous regrettons que l'UMP dans notre département ne soit pas aussi prompte à dénoncer ce type d'agissement qu'elle ne l'est pour s'insurger quand des manifestants viennent scander "Europe sociale" devant Michel Barnier…

A titre d'information, Benoît Hamon, Député européen socialiste, en visite au marché d'Issy-les-Moulineaux avant sa venue à Clamart, a été bombardé avec des oeufs. Celui-ci n'a pas manqué de souligner que, même lors de déplacements dans des quartiers réputés "difficiles", il n'avait jamais été confronté à ce genre de réactions…

La ville d'André Santini serait-elle en proie à une flambée de la délinquance ?

4 Comments

  1. Sabhay dit :

    oh pauvre Benoît !!!!
    ne comparez pas ce qui n’est pas comparable voyons !
    issy les moulineaux / clamart = AUCUN RAPPORT !
    sabrina.

  2. Simplet Le Jeune dit :

    On pourrait ici déduire deux méthodes qui diffèrent selon les opinions:
    – certains viennent clamer en face, haut et fort, leur position (hou, les fourbes rebelles!),
    – d’autres (plus courageux sans doute) jettent des oeufs…
    Quant à la camionnette, laissez-moi y voir de la bêtise gratuite, cela m’est plus confortable.

  3. Amicus dit :

    Oh que non ce n’est pas de la bêtise, c’est une méthode d’intimidation du seul parti de gauche capable de présenter une alternative dans un département fief d’une droite extrêmement dure.
    Et ces violences montrent une inquiétude réelle de certains face à la montée du PS, comme l’ont révélé les dernières législatives et municipales, tout particulièrement à Fontenay où Pascal Buchet est réélu au 1er tour, à Clamart où Philippe Kaltenabch a failli passer dès le 1er tour et l’a emporté haut la main au 2nd, aux cantonales un Vert Vincent Gazeilles a battu l’UMP dans le bas Clamart réputé pourtant voté à droite; à Châtillon Martine Gouriet n’est pas élue à un cheveu, et même dans la circonscription aux dernières législatives, l’UMP n’a gardé son siège que de quelques voix!
    Ces résultats expliquent certainement une certaine fébrilité contre le PS, le parti qui monte, qui monte…

  4. Christiane dit :

    Ah Sabrina ! Si je vous comprends bien, on ne peut pas comparer un candidat à un candidat. Il y a les « bons » candidats et les autres. Les candidats UMP le seraient-ils de droit divin ? Les candidats verts, PS ou autres, seraient-ils des usurpateurs ? Curieuse conception. Car je vous rappelle que Monsieur Barnier était un candidat en visite, pas un ministre… Au fait, ne vous réjouissez pas trop vite, les œufs ont manqué leur cible : isséens agressifs mais piètres lanceurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *