Jusqu’où la police ira avec nos enfants ?
22 mai 2009
Justice fiscale
28 mai 2009

Jeudi 28 mai, réunion publique sur l'Europe avec Benoît Hamon

Bandeau280x69

Jeudi 28 mai à 20h30, je vous donne rendez-vous salle des fêtes municipale de Clamart (place Hunebelle) pour une grande réunion publique sur l'Europe. Notre invité sera Benoît Hamon, porte parole du PS, député européen.

Les élections européennes se dérouleront le dimanche 7 juin. Les médias nous prédisent une abstention record, et même, de manière paradoxale, une "victoire" de l'UMP.

Ces élections sont importantes pour l'Europe comme pour la France. 60% des lois votées en France sont le produit de décisions prises à Strasbourg par le Parlement Européen. Alors que les députés européens ont de plus en plus de pouvoir il ne faudrait pas que la participation citoyenne baisse. Il y a, il est vrai, parfois de la déception dans la manière dont l'Europe se construit. Mais rappelons que la droite est majoritaire en Europe, au Parlement comme au Conseil. Alors oui, la politique menée est une politique libérale. C'est cela qu'il faut changer, et pour ce faire, il faut une majorité de gauche au Parlement Européen.

Je vous invite donc à vous mobiliser pour ce scrutin et à soutenir la liste PS conduite par Harlem Désir. En effet, le PS dispose d'un programme commun avec les 26 autres partis socialistes européens : "Le manifesto". C'est la première fois que ces 27 partis se sont mis d'accord avec des propositions pour une Europe Sociale (SMIC européen, protection des salariés…), pour un grand plan de relance européen, pour une régulation de la finance, pour une croissance verte…

Sur le site du mouvement européen http://www.mouvement-europeen.eu/Decouvrez-les-propositions-des-partis-politiques-pour-les-elections, qui ne roule ni pour le PS, ni pour aucun parti, vous trouverez un comparatif précis des principaux programmes.

 Nous pouvons facilement constater que le programme du PS est le plus complet, le plus précis (notamment sur les solutions pour sortir de la crise). En face le programme de l'UMP apparait très léger et reste dans l'affirmation de quelques principes sans déclinaisons concrêtes. Tout comme celui du MODEM qui se limite à quelques points, mais est-ce étonnant quand on sait que ce parti ne dispose pas d'un réseau de partis amis au niveau européens et que ces élus sortants ont systématiquement voté avec la droite. L'extrême gauche prend une posture anti-capitaliste mais sans véritable programme. Enfin, les Verts sont, après le PS, le parti qui a le plus travaillé son programme européen mais reste principalement concentré sur les questions environnementales.

On le voit, pour faire avancer l'Europe dans le bon sens, le vote le plus utile est le vote PS.

Quant aux conséquences purement nationales de ce vote, la question est simple : voulons nous conforter M. Sarkozy et sa politique ? Sur la base de quelques sondages qui donnent l'UMP en tête, l'actuel Président se réjouit d'avance. La coalition gouvernementale n'aurait le soutien que de 28% des votants et cela constituerait une victoire ? Et les 72% qui sont opposés à sa politique? Il en faut peu pour qu'il crie victoire.  Alors, le meilleur moyen de démontrer à M. Sarkozy que le peuple Français est en colère, refuse la politique du gouvernement, attend une autre politique, c'est de voter massivement pour la liste socialiste d'Harlem Désir.

Le 7 juin, pas de dispersion des voix de ceux qui veulent le changement. Il faut que le PS apparaisse bien comme une alternative et je pense la seule alternative crédible.

Ne laissons pas passer l'opportunité de dire que nous voulons que l'Europe change et qu'elle devienne enfin une Europe sociale. Ne laissons pas non plus passer la possiblité de contrer M. Sarkozy.

5 Comments

  1. Manu dit :

    Le vrai risque pour l’Europe et pour les Français, c’est que les voix de gauche soient si dispersées que nous ne pourrons pas lutter efficacement ni au Parlement, ni en France.
    Nous avons déjà connu la dispersion en 2002. On n’en veut plus aujourd’hui, d’autant que la gauche est en réalité majoritaire d’ores et déjà dans les sondages.

  2. RP dit :

    28% pour l’UMP n’est pas un triomphe, certes mais que dire des 20% du PS ?
    Soyons sérieux Mr Kaltenbach !
    Oserez-vous publier ce mot ?

  3. Manu dit :

    26%, Monsieur RP,26%.
    Avec le début de la campagne officielle, Sarkozy, car on ne peut pas parler d’européennes, il s’agit pour l’UMP uniquement de Sarkozy, a perdu 2% en 1 week-end.
    A dans 2 semaines….

  4. PR dit :

    Il faut absolument remercier le Mouvement européen qui a fait un travail pédagogique énorme et d’une utilité manifeste.
    Et en plus le tableau est mis à jour au 13 mai !
    Bravo aux militants européens !

  5. Phil dit :

    Vous dites:
    « Tout comme celui du MODEM qui se limite à quelques points, mais est-ce étonnant quand on sait que ce parti ne dispose pas d’un réseau de partis amis au niveau européens et que ces élus sortants ont systématiquement voté avec la droite. »
    Je me permets de corriger ces deux points:
    1) Le MODEM appartient à l’ADLE dont fait également partie le Lidem(RU), la Margherita (Italie, contre Berlusconi), …
    2) Vous semblez ignorer comment marche le parlement européen. Contrairement aux parlement français où les débats sont stériles (gauche VS droite), le parlement européen essaie de faire passer ses lois avec le plus de voix possibles pour donner du poids à la loi européenne votée. Les débats sont donc constructifs et se font dans l’intérêt général des européens.
    Une loi passe souvent avec l’accord des principaux groupes (ADLE,PSE, vert et PPE)
    Les groupes au parlement européens sont donc très hétérogène, y compris le PSE (dont fait parti le PS). Sur certaines positions, le MODEM a même été proche du PSE, mais sans être proche du PS. Pas étonnant quand tous les partis socialistes européens se sont modernisés à l’exception du PS français qui est resté en 1981.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *