2 ans de présidence Sarkozy : Quel bilan ?
20 mai 2009
Jeudi 28 mai, réunion publique sur l'Europe avec Benoît Hamon
23 mai 2009

Jusqu’où la police ira avec nos enfants ?

 Arrestation enfant  

Pourquoi cette interrogation ? Petits rappels :

 

Jusqu’en 2005, des enfants dont les parents n’avaient pas de titre de séjour en règle, étaient embarqués dans les écoles maternelles et primaires, pour être amenés rejoindre leurs parents dans les centres d’éloignement !

Sous la pression médiatique et grâce aux associations (RESF notament) ces pratiques ont heureusement cessés.

 

En novembre 2008, dans le Gers, des gendarmes entrent dans un collège, fouillent les sacs des collégiens de 4ème et 3ème, bergers allemands aux pieds des pupitres !

 

Face au tollé, le ministre UMP demande que ces contrôles aient désormais lieu à l’extérieur des établissements scolaires.

Message reçu 5/5, en février 2009, des gendarmes plaquent les élèves d’un collège au mur, font renifler leur sac par les chiens, à leur descente du car scolaire, devant leur établissement, à Arthez-de-Béarn (Pyrénées Atlantiques).

 

Il y a quelques jours, ce sont 6 policiers qui interpellent 2 enfants de 6 et 10 ans devant leur école près de Bordeaux, pour une histoire de vélo, les interrogent en tête à tête pendant 2 heures au commissariat.

 

Plus encore, le gouvernement UMP avance l’idée d’installer des portiques dans les établissements scolaires (attention aux compas, règles et équerres métalliques, nouvelles armes de guerre ! et que faire des ceintures et bottes, faudra-t-il les retirer comme dans les aéroports, avant d’entrer à l’école ?). Le gouvernement va même jusqu’à proposer de transformer les professeurs et les directeurs en policiers à l’intérieur des écoles.

 

Face au nouveau tollé, le gouvernement parle d’un excès de zèle. Faut-il croire à sa sincérité ?

Bien sûr que non.

 

Ces actions et propositions sont le révélateur d’un gouvernement UMP qui, insidieusement, fait le choix de la répression et laisse la peur l’emporter sur la raison. Il faut se rappeler que la peur est le véritable motif de son accession au pouvoir et de son maintien, peur qu’il érige comme principe d’action toute les fois que son pouvoir est contesté.

 

Cela permet de donner aux français une identité à leurs angoisses (même si elle est fausse et même surtout si elle est fausse) pour apporter des réponses concrètes (tout aussi fausses), même si elles conduisent à la régression des droits et de la condition humaine.

On ne dénoncera jamais assez ce gouvernement UMP pour ce retour en arrière, vers des âges obscurs et la négation de la raison.

 

Voilà ce qui, fondamentalement, distingue la droite de la gauche en France. Et ce qui doit faire notre fierté d’être à gauche.

9 Comments

  1. walkmindz dit :

    Quand la violence est une norme sociale et une garantie économique, la cour de récréation devient un crash test idéal.
    De l’enfant roi à la délinquance juvénile, tout est une question de fiche d’imposition.
    Quand il y a des claques qui se perdent et des procès qui se gagnent, la loi parle pour la connaissance.
    Entre les ayants droit de Jules Ferry en perdition et la tentation de l’inspecteur Harry, les mineurs cotisent pour leur majorité.
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/05/21/post-it-police-scolaire/

  2. Policier dit :

    Je suis fonctionnaire de police et je peux vous dire que nous en avons assez des pressions sur les chiffres, du manque d’effectifs et de moyens.
    On nous met une forte pression et c’est vrai certains collègues peuvent aller trop loin parfois. On ne devrait pas arrêter des mineurs de 6 ans. Mais à qui la faute ? aux policiers de base ou à la hiérarchie qui nous pousse.
    beaucoup ont voté Sarkozy, mais je peux vous dire que si on devait revoter demain le choix ne serait plus le même. Trop de déception.

  3. damien dit :

    la politique en matière de sécurité est un échec flagrant pour Sarkozy. Cela fait 7 ans qu’il est à la manoeuvre (5 ans en tant que ministre de l’intérieur et 2 ans de présidence) et la délinquance est de plus en plus importante et encore plus violente. beau résultat pour celui qui devait nettoyer les cités au Karcher…
    Sarkozy à un discours d’homme d’ordre mais ensuite sa politique est un échec complet. Pourquoi avoir supprimer la police de proximité ? pourquoi diminuer les effectifs de la Police ? pourquoi multiplier les lois sans appliquer celles qui existent et qui suffiraient ?
    avec Sarko on est dans la com pas dans l’efficacité…

  4. vive la police dit :

    Je suis scandalisé par cet article. Comment osez-vous attaquer la police ?
    oui il y a trop de laxisme en France. Il faut la tolérance ZERO.
    Quelle erreur d’avoir supprimer la peine de mort en 1981. je ne félicite pas votre « ami » Badinter. Nous payons en aujourd’hui le prix…
    Oui, j’espère que Nicolas Sarkozy remettra de l’ordre, et s’il faut rétablir la peine de mort pourquoi pas ?
    (on verra bien si mon post est publié)

  5. PR dit :

    Vous avez raison, c’est en jouant sur les peurs que Sarkozy s’et forgé une image d’homme de rigueur. Mais ses résultats de matamor sont ceux d’un cancre : aucun des objectifs n’est atteint, iil a commis des dégâts collatéraux insupportable et poussé les français à raisonner avec leur tripes.
    Aujourd’hui, on en vient à avoir peur de la police, à baisser les yeux quand elle passe près de soi, à espèrer qu’elle ne s’en prendra pas à l’un des vôtres.
    Quant aux rapports de la poice à la jeunesse, il suffit de lire le rapport de la CNDS du mois dernier pour connaître l’étendue de la rupture : des vilations de la loi et des droits des enfants innombrabres, graves et délibérées. Même des élus de l’UMP sont scanidalisés. Pas tous, il rest une frange d’extrême droite à l’UMP pour vouloir encore aller de l’avant et continuer la répression.
    Et dans les rangs de la police, il y a aussi des policiers qui réistent, d’autres qui font partie de ce réseau d’extrêmistes, pas vrai Monsieur Vive la police ?

  6. Patrice Roy dit :

    Je partage assez votre opinion, M le maire, juste deux remarques en plus :
    je crois que les propositions de darcos sur les portiques et la fouille des cartables ne sont pas sérieuses, ce sont encore des fumigènes destinées à faire parler de l’UMP et à rappeler les électeurs d’extrême droite qui ont élu Sarkosy et qui pourraient être tentés de voter dupont aignan ou devilliers. Ca sent aussi la peur, cette fois du côté des statèges de l’UMP qui ssentent les iintentions tournées quand on parle enfin des programmes européens.
    Pour les bavures des forces de l’ordre, je crois que le policiers et gendarme perdent leurs repères et ne savent plus comment, pour qui, selon quelles lois et quels objectifs ils travaillent. La confusion règne et est organisée par un système qui entend s’assurer la docilité des citoyens et ne conçoit pas le moindre déisordre. De telles fins mènent à des régimes totalitaires, il faut absolument être vigilants et rappeler aux force de l’ordre qu’elles doivent assurer la paix républicaine.

  7. goliath dit :

    Vous savez, aujourd’hui quand les flics arrêtent des enfants, ça s’appelle une erreur de jugment, quand le gouvernement UMP est rejeté ça s’appelle un déficit de communication.
    Plus autiste que l’UMP, il n’y a pas.

  8. sylviane germann dit :

    Je suis absolumment scandalisée par cette surenchère de la peur, seul fond de commerce de la Sarkozye. Auriez-vous comme moi, noté qu’il y avait des élections bientôt et que, faute de programme,une bonne petite séquence sur la peur, ça réchauffe le coeur de tous les électeurs d’extrême droite qui ont fait élire Sarko? Je parierais qu’une petite séquence immigration va suivre. Quant à la « tolérance zéro »mentionnée par un des commentaires, arrêtons le délire: LE RISQUE ZERO N’ EXISTE PAS PUISQUE LA SOCIETE EST PEUPLEE D ETRES HUMAINS.Et puis, très souvent, les gens qui invoquent la tolérance zéro, ils la veulent surtout pour LES AUTRES!
    Par ailleurs, n’oublions pas que chaque année, ce gouvernement supprime des postes d’enseignants, d’assistantes sociales, de surveillants, de maîtres spécialisés sous prétexte que ça coûte trop cher! Et on trouverait de l’argent pour des portiques et des agents pouvant fouiller les élèves,c’est hallucinant et, en plus d’une inefficacité évidente! Comme si les problèmes de l’Ecole relevaient de la police!!Non, ils relèvent du projet qu’a une société pour sa jeunesse, c’est à dire pour son avenir et pour l’instant, ce qu’on nous propose c’est un avenir vraiment glauque!! Mais c’est aussi à pleurer de honte quand on entend proférer des horreurs pareilles de la part du gouvernement d’un pays dit démocratique!

  9. Jérôme Mély dit :

    En réponse à « Vive la Police » ce peit texte de Voltaire:
    I est évident que vingt voleurs vigoureux, condamnés à travailler aux ouvrages publics toute leur vie, servent l’État par leur supplice, et que leur mort ne fait de bien qu’au bourreau que l’on paie pour tuer les hommes en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *