Quand Nicolas Sarkozy vantait les mérites des "Subprimes"…
24 septembre 2008

Le RSA devant les députés.

Hirsch Quelques 2 millions de personnes vivraient actuellement en France sous le seuil de pauvreté alors qu'ils sont titulaires d'un emploi.

La mise en place du revenu de solidarité active devrait permettre à 700 000 francais de dépasser ce seuil, selon le Haut commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch.

Cette mesure faisait partie des propositions formulées par le Parti Socialiste à l'élection présidentielle de 2007.

Si la portée de ce texte va dans le sens de la Justice sociale et devrait contribuer à attenuer la précarité dans laquelle se trouve un grand nombre de francais, les modalités de son financement sont en revanche plus discutables.

En effet, la nouvelle "Taxe sur l'Epargne" voulue par le Président de la République ne devrait concerner que les classes moyennes alors que les contribuables les plus fortunés qui bénéficient du "bouclier fiscal" échapperont à ces nouveaux prélèvements… Et la promesse d'un prochain plafonnement des niches fiscales (qui permettent aux contribuables les plus aisés de se substituer à l'impôt) ne suffira pas à réparer cette nouvelle injustice…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *