L'eau va redevenir 100% publique à Paris fin 2009
3 juin 2008
Projet de SDRIF : Pour un développement équilibré de notre Région
24 septembre 2008

Les transports : une priorité de la Région Ile-de-France

Les transports représentent aujourd’hui une
des principales préoccupations de nos concitoyens en Ile-de-France
.

Ils assurent, en effet, la cohésion de notre territoire et garantissent à tous,
y compris aux personnes faibles, exposées ou en situation précaire, la
possibilité de se déplacer. C’est ainsi plus de 12 millions de passagers qui
utilisent chaque jour dans notre région les transports en commun.

RER
Ce
réseau de transport, encore considéré comme l’un des plus efficaces au monde,
est arrivé aujourd’hui à son point de rupture et ne permet souvent plus d’offrir
aux franciliens le service qu’ils sont en droit d’attendre. 

Depuis des années, faute d’un investissement
suffisant de la part de l’Etat, la fragilité de notre réseau s’est amplifiée.
Depuis 2002, les gouvernements de droite se sont massivement désengagé en se
défaussant sur les autres, en particulier les collectivités locales, Régions et
départements, de la charge qui leur incombait. La responsabilité de la droite
est majeure dans la situation que nous connaissons aujourd’hui.

 
Or,
depuis mars 2006, date à laquelle le STIF a été dévolu aux élus franciliens, un
effort sans précédent a été accompli pour améliorer notre réseau et anticiper
les besoins. C’est pour cette raison que le Conseil régional a décidé de
faire des transports sa priorité en y consacrant un tiers de son budget.

 
La droite, plutôt que d’assumer ses responsabilités, cherche,
cyniquement, à nous faire échouer dans ce domaine tout en intensifiant sa
propagande sur les difficultés rencontrées par les usagers. La polémique lancée
par Nicolas Sarkozy sur le RER A est révélatrice de la tactique employée par nos
adversaires et qui va sans nul doute être développée d’ici aux élections
régionales de 2010.

 
Il est donc urgent de placer le débat sur la réalité
effective de ce que chacun a réellement fait pour les transports afin de pouvoir
dès maintenant passer à une contre offensive politique sur la question des
transports. Jean-Paul Huchon a annoncé le 27 mai dernier qu’il était prêt à
engager financièrement le STIF et le Conseil régional d’Ile-de-France pour
lancer un « plan transport pour le 21e siècle ». Pour les seules les dix années
à venir, les besoins sont estimés à 17 milliards d’euros.

Le
Conseil régional a investi en 2008 plus de 1,2 milliards d’euros dans le
domaine des transports, soit 31% de son
budget.

La totalité du parc de matériel roulant exploité par la SNCF
sera, à l’horizon 2015/2016 entièrement renouvelé ou rénové.

Nous avons également développé le réseau de bus
Mobilien.
Désormais 76 lignes desservant Paris, la petite et la grande
couronne assurent une meilleure fréquence grâce à des aménagements spécifiques.

Nous avons également augmenté les horaires des transports pour qu'il y ai des solutions la nuit (Noctilien, une heure de plus pour le métro les vendredi, samedis, dimanches…)

4 nouvelles lignes verront le jour en 2008.

17 projets nouveaux sont en cours de réalisation dont notre tramway Châtillon-Vélizy-Virofaly qui sera opérationnel en 2012.

Pendant ce temps, L’augmentation
des tarifs n’a jamais excédé l’inflation
(contrairement à ce qui
se pratiquait auparavant)


Nous avons créé la carte Imagin’R
(pris uniquement en charge par la Région)
pour les jeunes.

Enfin, depuis le 1er juillet 2006, nous appliquons une trarification sociale, ce qui se traduit par une réduction de 75% du prix de la carte orange pour
plus de 1 million de franciliens en situation fragile.

Alors qu'en terme de matériel roulant comme d'infrastructure les gouvernements de droite successifs n'avaient pas tenus leurs engagements, la Région Ile-de-France prend maintenant ses responsabilités, aux service de tous les franciliens.


2 Comments

  1. Laurent dit :

    Il faut mettre le paquet sur les transports, on est tous dépendants du train, du métro, du bus.
    On a pu apprécier ces dernières années les énormes efforts faits par Monsieur Huchon en faveur de ce mode de transport auparavant délaissé.
    Il faut dire que la droite concevait les transports en commun dans la région comme un mode normalement défaillant, une contrainte pour les travailleurs qui ne méritaient pas d’effors. Elle préfèrait améliorer la route et construire toujours plus de kilomètres de bitume, augmenter la circulation automobile.
    Avec l’arrivée de la gauche, nous avons connu une très forte amélioration des RER, de la communication (intertransports), des horaires, du matériel, des tarifs (avec des tarifs poru les jeunes), des passages de nuit et les jours de fêtes (fête de la musique, 1er de l’an…).
    Cette majorité a fait ses preuves, et nous on a encore des attentes.
    On soutient donc les nouveaux projets et les nouvelles batailles qui s’annoncent.

  2. sabrina dit :

    arrêtez un peu !!!
    le tramway va mettre le quartier en chantier !!!
    pauvres commercants du pavé blanc !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *