Merci à toutes et à tous pour cette belle campagne
4 février 2008
Pourquoi je m'engage, par Gérard Aubineau
7 février 2008

Le bilan de l'action municipale 2001-2008 : La preuve par l'exemple

Bilanactionmunicipale_2 Comme vous le savez, lorsque nous sommes arrivés à la Mairie en 2001, l’état de la ville était loin d’être au niveau de ce que peuvent attendre les habitants d’une commune de 50 000 habitants.

Services à la population insuffisants, quartiers abandonnés, jeunesse délaissée, manque d’équipements publics.: il nous a fallu beaucoup d’énergie pour remettre Clamart à niveau.

De plus, Clamart avait en 2001 le taux de taxe d’habitation le plus élevé du département., après avoir subi une hausse des impôts de plus de 50% en 12 ans.

Depuis 2001, les impôts sont stabilisés et le taux de la taxe d’habitation a même baissé de 8%.

Nous avons travaillé pour toutes les générations, pour nos enfants, nos jeunes, nos adultes et nos aînés. Des quartiers ont été réhabilités. De nombreux services publics ont vu le jour. La ville est désormais dynamique et riche d’activités pour tous, les habitants sont associés aux décisions, le commerce de proximité soutenu, notre cadre de vie embelli…

Vous trouverez dans notre document bilan de 24 pages l’ensemble de nos réalisations. Elles sont le fruit d’un travail d’équipe où chacun d’entre nous a apporté sa pierre à l’édifice. Nous tenons à remercier celles et ceux qui ont contribué à ce bilan : Les élus, les services municipaux, les associations, nos partenaires institutionnels et l’ensemble des clamartoises et des clamartois qui se sont invertis pour notre ville.

Comme il est important en politique de dire ce que l’on va faire et de faire ce que l’on dit, vous pouvez constater à travers ce document que les promesses faites en 2001 ont bien été tenues, et même au delà.

C’est ce que nous appelons la preuve par l’exemple.

La suite mi-février avec notre projet pour Clamart.

Vous pouvez télécharger ici le bilan de notre action municipale :
Téléchargement bilan_de_l_action_municipale.pdf

6 Comments

  1. Véro dit :

    Enseignante, je suis très sensible à l’action que la mairie a conduite en faveur des écoles et des familles. J’ai surtout pu apprécier votre volontarisme pour promouvoir l’égalité entre toutes les écoles de la ville et des enfants.
    Evidemment, la construction des médiathèques a constitué une véritable révolution culturelle à Clamart, tant par leur qualité architecturale que par leur richesse.
    Il faudrait tout de même élargir les heures d’ouverture de ces médiathèques. J’ai lu que vous entendez ouvrir le diamnche, ce qui me semble une excellente idée. Votre action mérite donc d’être approuvée et encouragée.
    Véro

  2. Damien dit :

    Très bon bilan,
    quand on voit tout ce que vous avez fait en 7 ans, et sans augmenter les impots…
    on a envie de demander a vos prédecesseur de nous rembourser nos impots de l’époque.

  3. Christiane dit :

    J’habite le bas Clamart et j’apprécie les améliorations apportées au quartier, par exemple le parking et le marché de La Fourche enfin désamientés et refaits, le parc Maison Blanche devenu un vrai lieu de promenade pour tous, l’avancement du projet éco-quartier gare (la présentation du consultant à la dernière réunion a convaincu l’assistance par son sérieux), une médiathèque, le cinéma (que je fréquente assidûment)…
    Je sais maintenant que Clamart peut bouger – j’en avais longtemps douté en constatant un certain immobilisme avec les équipes précédentes. Il reste sûrement plein de choses à faire : votre équipe me semble la mieux placée – vu son bilan – pour continuer à dynamiser Clamart. Bravo et bon courage !
    Christiane

  4. MG dit :

    @ Damien,
    C’est une excellente idée.
    Je vous propose de ne pas revenir en arrière car ça côûterait trop, on ne veut pas la mort du petit cheval, mais de nous contenter de diviser l’addition de la SEMARC (15 millions d’euros) par le nombre d’anciens conseillers municipaux qui osent encore se représenter aujourd’hui sur les listes de droite : ça permettrait de financer les places en crèche qu’ils n’ont pas réalisées pendant leur mandat avant 2001.
    Ca ne serait que justice.

  5. Laurent dit :

    J’espère que vous nous organiserez un débat avec vos adversaires politiques car il me semble indispensable de confronter ce bilan avec ce qui a été fait auparavant et révéler ainsi la qualité de votre travail en un seul mandat.
    Seuls la discussion et le débat ont de la valeur en démocratie, ils permettent de démonter les mensonges et poussent les débatteurs à la sincérité.
    Franchement, avec tout ce que l’on entend comme insinuations et attaques personnelles contre vous, il est nécessaire de remettre les pendules à l’heure.
    Cordialement,
    Laurent

  6. Pierrette dit :

    Félicitations pour avoir tenu votre parole, c’est rare en politique et cela nous réconcilie avec les élus.
    Rien que pour cela, il faut vous réélire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *