Pas une voix ne doit manquer dimanche !
1 février 2008
Le bilan de l'action municipale 2001-2008 : La preuve par l'exemple
6 février 2008

Merci à toutes et à tous pour cette belle campagne

Election Je tiens tout d’abord à remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui, dans nos quatre villes, ont participé activement à cette campagne des élections législatives.

Je sais que vous n’avez ménagé ni votre temps ni votre ardeur pour défendre nos valeurs et nos convictions.

Cette circonscription de droite depuis de très nombreuses années restera malheureusement encore à droite cette fois-ci.

Je vous donne ici les résultats de la circonscription :

Jean-Pierre Schosteck : 19 775 voix soit 51,56% des voix, élu

Philippe Kaltenbach : 18 581 voix soit 48,44 %.

La poussée de la gauche a été bien réelle mais n’a pas suffit.

Philippe Pemezec avait fait en juin 2007, 27 716 voix soit 52,89%.

Le candidat UMP enregistre donc une baisse de 1,33% sur la circonscription.

En juin 2007 le candidat UMP avait une avance de 3033 voix. Dimanche l’avance n’est plus que de 1194 voix. Nous avons donc progressé de 1839 voix.

A Clamart (50,97%) comme à Fontenay-aux-Roses (56,94%) nous sommes majoritaires. Nous progressons de 2,2 points à Clamart et de 3,3 points à Fontenay.

Sur Clamart, avec 50,97% des voix nous enregistrons le meilleur score d’un candidat de gauche lors d’une élection nationale depuis 1981.

En juin 2007 le candidat UMP faisait 51,21% des voix à Clamart, hier, le candidat UMP n’a fait que 49,03% des voix, soit une baisse de 2,18 points.

La gauche progresse de façon continue à Clamart depuis 2001 et nous sommes aujourd’hui majoritaires.

Je continuerai bien entendu mon travail en faveur des clamartoises et des clamartois, qui m’ont fait confiance hier soir en m’accordant la majorité des suffrages dans notre ville.

Tous ensemble nous continuerons de faire de Clamart une ville toujours plus belle et toujours plus agréable à vivre.

19 Comments

  1. Ben dit :

    On est évidemment très déçus de ne pas avoir emporté ce siège : on aurait vraiment voulu envoyer un député socialiste de plus à l’Assemblée qui défende les valeurs de gauche et qui respecte les électeurs.
    Mais on s’est bien battu et on sent que le système UMP prend l’eau. Ce système finira par couler même dans les Hauts-de-Seine. On a réduit les écarts et à Clamart on a décroché la majorité.
    Rendez-vous aux municipales, le bilan de l’équipe est excellent, les Clamartois, même de droite, le reconnaissent.

  2. déçue dit :

    Je suis tellement déçue !!
    j’y croyais.
    Je suis aussi deseperée de voir que les gnes ne se mobilisent pas assez pour bouter hors de notre departement des pratiques qui devraient avoir vecues …
    J’ai encore un espoir pour les municipales meme si dans ma commune malheureusement l’ump est arrivé en tete
    Merci

  3. aliénor dit :

    alors comme ça on a perdu comme c triste!!!!!lol!!!! bien fait vangeance est faite!!! ne réver pas si vous avez progressé c’est uniquement a cause du fort taux d’abstention et rien d’autre et aussi par ce que la figure emblématique de la 12ème n’est autre que celle de philippe Pemezec et que si il avai pu se représenté vous auriez eu du mal à comprendre la pourcentage minable qui aurait été le votre mais attendons dans 4ans qu’il retrouve sa place mais vous d’ici la aurez surment disparut de la scène politique local dont trés bientot vous serez évincé!!!

  4. Bach dit :

    @aliénor,
    d’ici là, vous aurez surtout le temps d’apprendre à écrire et de maîtriser l’orthographe!
    Au passage, prenez des cours de yoga, faut calmer vos ardeurs.
    Et n’oubliez pas que Pemezec est condamné à un an d’inéligibilité, alors pour l’instant, celui qui a perdu dans les grades largeurs, c’est lui.
    Nous, on n’a pas gagné, nous en sommes très déçus, mais au moins, on a conservé notre intégrité, on a amélioré notre assise et on est devant l’UMP à Clamart.
    A votre place, je soutiendrais plutôt Pemezec et Schosteck qui font l’objet de plaintes au pénal et dont l’avenir judiciaire s’annonce rieur.
    A bientôt pour déverser votre haine.
    Manu

  5. remo dit :

    Cher(e) Aliénor,
    Votre intervention est pitoyable!!! Votre commentaire est hargneux. Je vous plains. Quel est votre problème? manque d’amour, certainement!!!
    Pfff!
    Et puis le dictionnaire, c’est toujours utile quand on ne maîtrise pas l’orthographe…

  6. jean jean dit :

    Même etétant de l’UMP, il faut bien reconnaître la baisse tangible des pourcentages (peu importe les raisons, les faits sont là).Mais s’il y a eu un effet “BERGER”, il a été négatif, les résultats le prouvent. Il est bien clair que Mr KALTENBACH conservera la mairie démocratiquement élu comme l’a été JP SCHOSTECK.Je crois qu’il y a autant de mauvais perdants que de mauvais gagnants, (l’inverse est aussi possible). Encore heureux que cela se fasse par l’échange mail et non les armes à la main comme dans certains pays.
    Je dirais simplement pour les deux camps, félicitation pour le travail de tous les militants (gauche et droite confondues).

  7. Patrick Coutris dit :

    je me permets d’intervenir avec ce commentaire. Il n’est pas dans mes habitudes de déposer des commentaires mais après la soirée électorale que j’ai vécue hier à la mairie, comme à chaque élection à Clamart depuis ces dernières années en simple sitoyen, et après ce que j’ai lu ce soir sur les différents blogs et forums des personnels politiques, je tiens à faire part de mon désarroi.
    Nous avons la chance de vivre dans une démocratie, ancienne et noble et j’assite à des scènes d’une violence rare verbale et écrite, de la part des partis ayant de surcroit gagné l’élection.
    J’ai honte de répéter qu’hier l’UMP a insulté le Maire lui lançant à chaque annonce de résultat “à bas les FARC”, sifflant les résultats des bureaux de vote favoralbles à Monsieur Kaltenbach : où est le respect de l’électeur ?
    J’ai honte de lire de la part de l’opposition des injures et cris de victoire qui rappellent plus la préhistoire que la période moderne et j’ai été choqué de lire des personnes traiter le candidat socialiste d’anti social, d’individu dangereux, d’autocrate …
    Autant je parviens à comprendre que le combat politique peut être arride, autant je condamne l’outrance de ces oppositions et les basses attaques personnelles.
    J’ai d’ailleurs constaté que ceux qui samedi m’ont aplaguer au marché pour discourir sur le thème de la démocratie apaisée ne sont pas les derniers, finalement, à aboyer.
    Je nourris l’espoir que ces débordements ne sont dus qu’à la fin de la tension élecorale, qu’ils seront limités au lendemain de campagne et que le débat, que j’ai trouvé au demeurant d’une pauvreté consternante de la part de l’opposition, reprendra ses droits.
    Patrick C.

  8. Jeremy dit :

    je suis moi aussi trés deçu et je souhaite encourager monsieur Kaltenbach à continuer ses efforts. Oui car grâce à vous monsieur, notre ville de Clamart s’est considérablement embellie.
    Merci pour votre travail que je juge vraiment utile et fructueux. Notre ville c’est reveillé, et il est vrai qu’il reste encore (malhereusement) beaucoup de travail à faire notre commune.
    Bonne continuation à vous et à votre équipe municipale.
    Un administré de 21 ans.

  9. René dit :

    Cher Bach et Remo,
    Arrêtez de vous laver les yeux avec de la crême de marrons. Vous feliciter du fait qu’il y est moins d’écart en voix qu’en juin dernier. N’oubliez pas le contexte, ce n’est pas Pemezec qui était en face de Kaltenbach et il faut reconnaître la victoire de Jean-Pierre Schosteck, quelqu’un de sérieux qui n’est pas aussi connu que Pemezec sur Clamart. Il faut aussi reconnaitre que la majorité des electeurs ne se sont pas trompés, ils n’ont pas donné raison aux agissements de Kaltenbach en allant chercher une petite erreur de Pemezec, ou je dis petite erreur, car le code électoral devient si compliqué qu’il faut des avocats pour s’y retrouver. C’est piteux cette façon de faire de la politique et d’accuser l’autre camp de ce qu’on s’autorise à soi-même. J’ose esperer que Kaltenbach fera une campagne propre pour les municipales et qu’il respectera le résulat des urnes.

  10. Michel D. dit :

    Je voudrai simplement dire aux habitants de Clamart qu’ils ont bien de la chance d’avoir un Maire comme Monsieur Kaltenbach. Je suis Châtillonnais et même si mon maire est devenu député je regrette que ma ville ne bouge pas, aucun aménagement de grande ampleur sauf des projets donnés à des promoteurs immobiliers, du béton, encore du béton toujours du béton… Mais l’aménagement de la ville, la vie des citoyens c’est le désert!

  11. Bach dit :

    René,
    Comment peut-on être aussi obtus que vous ?
    M’enfin, tout le monde le sait que le maire ne peut pas utiliser sa mairie et les moyens de la ville pour faire la campagne de son parti, tout le monde le sait que le maire ne peut pas s’attribuer des avantages, il y a assez d’affaires comme cela pour que même Pemezec soit au courant? Surtout quand elles touchent ses amis, non ?
    Votre Pemezec, il a commis de si graves fautes que même le conseil constitutionnel a été obligé de le reconnaître : la preuve, il est le seul de France condamné à 1 an d’inéligibilité, et aucun autre, même pas Aeschlimman, Santini, même pas Balkany !
    C’est indéfendable, même pour Vergès.
    A votre place, je digérerais les fautes et je passerais à autre chose. L’UMP qui continue de crier à l’erreur judiciaire, à taper sur le conseil constitutionnel et à la complexité du droit montre toute l’étendu de sa mauvaise foi : une vraie marée noire style Amocacadiz.
    Au fait, il était pas député votre copain Pemezec, il comprennait même pas ce qu’il votait : si c’est ça, heureusement qu’il n’est plus député !
    Philippe Kaltenbach aurait fait un bien meilleur député, intègre et porteur de valeurs humanistes.
    Dommage.

  12. Jef dit :

    Cher Bach
    Vous avez certes raison sur le fond, mais en toute chose il faut savoir mesure et raison garder…on ne sanctionne pas de la même façon un automobiliste roulant à 21km/h dans une zone 20km/h, et le cinglé qui passe à 130 en agglomération…Parler d’abus de biens communaux pour l’occupation par un Algecco de quelques mètres carrés de terrain vague est pour le moins spécieux, et en tout les cas totalement DISPROPORTIONNE…Je suppose que beaucoup de clamartois n’ont jamais eu l’occasion de voir de leur propre yeux la fameuse permanence…pas plus que les “9 sages”, à qui l’on n’a probablement pas eu le bon sens d’en présenter ne fut ce qu’un cliché. Si vous l’aviez vu de vos propres yeux, vous prendriez, comme la quasi totalité des robinsonnais, la mesure du ridicule de ce mauvais procès

  13. Bach dit :

    Encore cette volonté de sauver le soldat Pemezec : mais vous vous faites de la désinformation, relisez les explications données par Philippe Kaltenbach : la local de l’UMP mesurait plus de 45 m2, c’est à dire un 2 pièces-cuisine, il était sur une place publique et pas un no mans land, au marché, ce si beau marché du Plessis, et ensuite sur la grande place du marché, tout seul. On vous a déjà dit que cela représente au bas mot entre 600 et 1000 € par mois, car c’est ce que paye un commerçant pour ce genre de local, c’est à dire 10 000 € pour la campagne électorale : une pécadille ! Et arrêtez de prendre les juges du conseil constitutionnel pour des billes, ç’est un manque de respect de nos institutions républicaines, c’est De Gaulle qui serait content !
    Et vous oubliez ce livre à 3 000 exemplaires dont 1 000 gratuits que Pemezec a “oublié” de déclarer dans son compte : à 19 € le livre, cela nous fait 57 000 € qui manquent.
    Ca nous fait tout de même des “erreurs” qui n’ont rien à voir un petit dépassement de vitesse sur autoroute par temps clair!
    Mais si vous y tenez, on va dire que le Plessis est l’île aux enfants, Pemezec Casimir et ses militants les petits n’enfants tout gentils.
    On y croit fort.
    Manu

  14. Militante dit :

    Nous avons distribué le bilan municipal à la gare de Clamart et nous avons reçu un bon accueil, les gens sont sensibles à tout ce qui a été fait depuis 2001 et à la maîtrise des impôts.
    On continue la campagne car les municipales intéressent vraiment les Clamartois.
    A demain.

  15. Peter dit :

    Cher Philippe, merci pour ce résultat qui voit la droite régresser. Comme le disait Le Monde lundi, “l’écart de voix au profit du candidat de l’UMP a fondu de moitié entre les 2 tours”. Rappelons qu’il avait déjà fondu de 60 % entre juin 2007 et le 1er tour ! De plus la gauche est majoritaire à Clamart, bon augure pour poursuivre après le 16 mars l’excellent travail de dynamisation de notre ville-village débuté en 2001. Je te soutiens pour la suite.

  16. Jef dit :

    Cher Bach
    Une seule question: avez vous vu la dite permanence de vos propre yeux?…Moi oui,et plusieurs fois par semaine. Le moins que l’on puisse dire, sans vouloir vous offenser, est que vous manquez singulièrement d’esprit critique dans votre adhésion aux thèses Kaltenbachiennes…entre 600 et 1000 €, dites vous…bigre, ça fait cher du m2 non construit…et la marmotte?

  17. Maxime dit :

    Vous triomphez d’avoir été majoritaire à Clamart … mais vous en êtes le maire, quelle ambition…

  18. Bach dit :

    Je vois qu’on a la comprenette défaillante !
    @ Jef,
    il m’est arrivé de faire des courses au marché du Plessis Robinson où j’ai vu la permanence de Pemezec : une horreur, un gros bloc de chantier de 45 m2. Vous pouvez toujours le nier parce que Pemezec s’est empressé de le détruire le mois dernier, mais un fait est un fait!
    Sue le prix, je n’ai aps à dire si le prix du marché du Plessis Robinson est cher ou non, je sais que c’est celui facturé aux commerçants. Maintenant, si vous trouvez que c’est trop, demandez au maire du Plessis de la baisser, je suis certain que les commerçants du marché vous en seront reconnaissants.
    @ Maxime,
    faut lire un peu et se tenir au courant de la politique, ne pas vous contentez de ce que vous dit votre “mentor mou” : c’est la première fois depuis 1981 que la ville de Clamart vote majoritairement à gauche à des élections nationales ! Maire ou pas maire de gauche. Ca aussi c’est un fait. On peut penser que c’est du à la volonté des électeurs de soutenir leur maire à l’approche des municipales, on peut penser que c’est un message de mécontentement au gouvernement de Sarkozy, on peut penser que c’est un rejet des pratiques UMP dans les Hauts de Seine sanctionné aussi par les électeurs du MODME, on peut penser que c’est une erreur…
    Bref, vous êtes libre de votre analyse, mais constatez que c’est nouveau et permettez à la gauche de considérer que c’est encourageant pour les municipales.
    Merci,
    Manu

  19. blogtransfer dit :

    Les bloggers parieraient-ils que J.P. SCHOSTECK ,ne rendra pas son siège de député à Ph. PEMEZEC ?
    A vos avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *