Jean-Paul Huchon avec nous demain sur le marché du Plessis-Robinson
31 janvier 2008
Pas une voix ne doit manquer dimanche !
1 février 2008

"En route pour le pluralisme et la transparence", interview de Vincent Wehbi sur le blog du Modem de Fontenay-aux-Roses

Vincent_wehbi Vincent Wehbi était le candidat du Modem lors du premier tour de notre élection législative.

Comme il l’avait annoncé au soir du premier tour, Vincent Wehbi laisse à chaque électrice et à chaque électeur du Modem le soin de se déterminer pour le second tour. C’est une démarche que je respecte totalement.

Je vous invite simplement à la lecture éclairante d’une interview que M. Wehbi vient de réaliser et qui est disponible sur le site du Modem de Fontenay-aux-Roses.

Dans cette interview, Vincent Wehbi prend clairement position contre l’opacité, les riques de corruption et pour la transparence: “le bulletin que je mettrai personnellement dans l’urne ce dimanche 3 février 2008 confirmera en premier mon combat contre l’opacité et les risques de corruption, étant fondamentalement attaché à la transparence“.

Il ajoute qu’il entend “participer à la bataille contre le parti unique et défendre le pluralisme dans les Hauts de Seine, souvent qualifié de «Sarkoland». ” et qu’il souhaite “par (son) bulletin de vote (vouloir) tendre la main aux sociaux démocrates

A noter que Vincent Wehbi appelle également sur le blog du Modem de Fontenay à signer la pétition de l’association Anticor pour la transparence sur la gestion de l’office HLM de Châtillon.

Voici le texte de l’interview de Vincent Wehbi :

Interview de Vincent Wehbi, candidat MoDem à l’élection législative partielle dans la douzième circonscription des Hauts de Seine de janvier et février 2008. Propos recueillis par Olivier Sublemontier le 29 janvier 2008 à la permanence du Modem de Fontenay-aux-roses, 86, rue Boucicaut.

OS : “Monsieur Vincent Wehbi, vous avez obtenu un score honorable (10,44% à Fontenay-aux-roses) au premier tour des législatives de la douzième circonscription des Hauts de Seine dimanche dernier. Votre position pourrait être déterminante pour le deuxième tour. Quelle consigne de vote donnez-vous à vos électeurs ?”

VW : “Au Mouvement Démocrate (MoDem), nous avons une charte éthique dont l’esprit est très respectueux du citoyen et de sa liberté. Chaque électeur votera donc en son âme et conscience.
Le MoDem s’adresse à l’intelligence et à la responsabilité des français; ceci est nouveau dans notre pays où les citoyens sont bien trop souvent infantilisés.
Il n’y a donc pas de consigne de vote. En revanche, la section MoDem de Fontenay et moi-même encourageons le débat sur les valeurs, les idées et les programmes pour bien informer les électeurs.”

OS : “Et les membres de la section MoDem de Fontenay-aux-roses, eux, comment voteront-ils ?”

VW : “Dans l’isoloir, comme tout le monde. Nous avons réuni notre section après les résultats du premier tour. Chacun a pu donner librement son analyse sur le fond et votera en conscience.”

OS : “Et vous, personnellement, Monsieur Wehbi, pour qui voterez-vous ?”

VW : “Je suis très attaché au principe du secret de l’isoloir, gage de liberté d’esprit et de conscience.
Néanmoins, le bulletin que je mettrai personnellement dans l’urne ce dimanche 3 février 2008 confirmera en premier mon combat contre l’opacité et les risques de corruption, étant fondamentalement attaché à la transparence.

En second, il me permettra de prolonger mon engagement d’avant le premier tour de ces législatives : participer à la bataille contre le parti unique et défendre le pluralisme dans les Hauts de Seine, souvent qualifié de «Sarkoland».

Enfin, par mon bulletin de vote je voudrai tendre la main aux sociaux démocrates et concrétiser un objectif qui m’est très cher : les inviter à se débarrasser des carcans et des dogmes du passé, pour qu’ensemble nous relevions demain les défis politiques en France et en Europe.”

Vous pouvez également lire l’interview de Vincent Wehbi sur le site du Modem de Fontenay-aux-Roses :
http://www.modem-fontenay-92.fr/

5 Comments

  1. Marie dit :

    Bravo à monsieur Wehbi pour cette position courageuse : s’opposer au système UMP et à ses représentants dans les Hauts de Seine n’a rien de facile. Les méthodes d’intimidation et mesures de rétorsion utilisées sont souvent dissuasives.
    Voilà donc le choix qui est proposé dimanche: les démocrates d’un côté, le dogmatisme des candidats UMP de l’autre.

  2. fredo dit :

    Si je comprends bien, M. Wehbi est très clair sur sa position, il dit que son parti ne donne pas de consigne mais que lui à titre personnel votera contre la corruption, le système UMP, le “Sarkoland” et pour un rassemblement des sociaux démocrates.
    c’est une prise de position courageuse et posée.
    félicitations. ce devrait d’ailleurs être la position de tous les vrais centristes.

  3. Guy G. dit :

    De son côté, Foucher a appelé dans un tract à voter Schosteck : il a du recevoir une promesse de poste au Conseil général intéressante(conseil économique et social par exemple ? car il avait tout de même été trahi dans les grandes largeurs par son suppléant Schosteck en 2002 qui avait soutenu Pemezec, et il avait été copieusesement humilié par Pemezec ensuite. Il y a encore 6 mois, dans son bouquin (vous savez celui que Pemeze a “oublié” de déclarer dans ses comptes de compagne) Foucher est traité plus bas que terre.
    Enfin, heureusement que les vrais démocrates se rassemblent quand il le faut.
    Dimanche, la gauche propre va passer.

  4. Yves M. dit :

    Je ne sais pas qui est ce M. Delom car j’habite le Plessis mais ce que je sais c’eset que M. Vincent Wehbi m’a dit lui-même par téléphone avoir autorisé M. Kaltenbach a utiliser ce qui figure sur son blog.

  5. Ingrat dit :

    Petit jeu pour ce week end :
    le jeu des différences entre la profession de foi de JP Schosteck au 1er tour et sa profession au 2nd tour :
    – Sarkozy a complètement disparu :
    au 1er tourn nous avions la photo de Sarko avec JP : plus de photo de sarko au 2nd tour;
    nous avions le nom de Sarko à chaque phrase au 1er tour, il n’est jamais cité dans celle du 2nd tour;
    nous devions soutenir “la politique de Sarkozy”, au 2nd tour nous sommes appelés “Ensemble” à gagner”. Il reste en tout petit “avec la majorité présidentielle”, qui était placé très haut et grand dans la première profession de foi.
    – A la place de Sarko, nous avons F. Fillon : et oui, même dans le fief de Sarkozy on lit les sondages.
    – Pemezec est relégué au dos de la profession de foi du 2nd tour: avant, il était en premier plan, collé à JP Schosteck, qui était aussi collé à JD Berger. On ne lit pas seulement les sondages à l’UMP, on entend ceux qui disent que l’extrêmisme de Pemezec et de son âme damnée sont contreproductives (sauf au Plessis, ça semble encore marcher).
    – Schosteck s’est émancipé : il est enfin en plus gros plan que son supplénat sur sa profession de foi du 2nd tour, et seul sur une photo : on vient de se souvenir que, même s’il n’est qu’un intérimaire comme le cosignent encore aujourd’hui Pemezec et Schosteck aux habitants du Plessis (ailleurs, on sait que cela est ridicule et humiliant pour la fonction de député), Pemezec est condamné à 1 an d’inéligibilité et que le candidat, c’est Schosteck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *