In memoriam, François Mitterrand
8 janvier 2008
Bertrand Delanoë à Clamart le 23 janvier 2008
23 janvier 2008

L'association ANTICOR demande des explications à M. Schosteck sur l'Office HLM de Châtillon.

AnticorlogoLes promeneurs du marché de Châtillon ont pu noter hier la présence de membres de l’Association ANTICOR.

ANTICOR est une association indépendante de citoyens qui veulent lutter contre la corruption. Elle est apolitique : Le Président du Comité de parrainage est Eric Halphen, ancien juge. Le Comité de parrainage est constituté de : Tristan Mendès France (Secrétaire général de l’Institut PMF), Bruno Fay et Laurent Ollivier, journalistes, auteurs de “Le Casier Judiciaire de la République” (Ramsay), Patricia de Aquino, ethnologue, Roger Lenglet, journaliste d’investigation, Eric Alt, vice président du Syndicat de la magistrature, membre du conseil scientifique d’ATTAC, Corinne Lepage, présidente de Cap 21, ancienne ministre de l’environnement, Monique Cerisier Ben Guiga, sénatrice des français de l’étranger, Christiane Taubira, députée de Guyane, Yann Wehrling, ancien secrétaire national des verts, Arnaud Montebourg, député de Saône et Loire, fondateur de la Convention pour la Sixième République et président de Rénover Maintenant

Les membres d’ANTICOR distribuaient un tract demandant des explications à M. Schosteck, maire de Châtillon sur la gestion de l’Office HLM.

Le journal Le Parisien de ce matin rend compte de cette initiative citoyenne.

Voici le texte dela pétition d’ANTICOR :

Pétition pour la transparence sur la gestion de l’Office HLM de Châtillon

M. SCHOSTECK, maire de Châtillon, candidat UMP aux prochaines élections législatives des 27 janvier et 3 février 2008 (en remplacement de Philippe PEMEZEC, déclaré inéligible par le Conseil Constitutionnel pour des faits graves), fait l’objet d’une enquête préliminaire ordonnée par le Parquet de Nanterre, depuis plus d’un an, pour des faits susceptibles de constituer un délit de favoritisme concernant des dépenses de 1,5 Millions d’euros et l’attribution de contrats à son beau-frère architecte.

Ayant dénoncé ces faits, la directrice de l’OPHLM a été licenciée.

Heureusement, la justice a annulé cette décision scandaleuse.

De surcroît, la Mission Interministérielle d’Inspection du Logement Social (MIILOS), organisme de contrôle des offices HLM, a enquêté sur la gestion des marchés publics de la ville de Châtillon, mais sa révélation tarde à venir. ..

° Parce que la démocratie exige la transparence tant des OPHLM que de la Ville ;

° Parce que les citoyens doivent avoir toutes les informations afin de voter en connaissance de cause pour des candidats.

Nous demandons donc :

° Que le rapport de la MIILOS soit rendu public immédiatement.
° Que l’enquête préliminaire aboutisse dans les meilleurs délais.

PETITION : (cette pétition sera mise en ligne sur le site d’Anticor : www.anticor.org,
Merci de retourner vos réponses par mail associationanticor@yahoo.fr en indiquant votre nom prénom, coordonnées et la mention « signature de la pétition demandant la transparence sur la gestion de l’OPHLM de Châtillon »).

Vous pouvez signer la pétition sur le site internet d’ANTICOR : www.anticor.org,

Vous pouvez télécharger leur tract :
Téléchargement anticor_chtillon.pdf

9 Comments

  1. Nath en colère dit :

    De mieux en mieux dans ce département !
    Nous serons j’espère nombreuses et nombreux à voter dimanche pour Vous et contre ces magouilles de l’UMP.
    Trop, c’est trop !

  2. Nath en colère dit :

    Je viens de lire le blog de Martine Gouriet qui fait un travail extraordinaire à Châtillon. Elle rappele toute l’affaire, c’est édifiant :
    http://www.gouriet.com/

  3. sébastien dit :

    Mr Kaltenbach, existe t’il un semblant de présomption d’innocence ? Quand on se présente devant les français on essaie de respecter les lois de la république. Je ne suis à l’UMP mais je dois dire que j’attends mieux d’un candidat socialiste q’une campagne poubelle comme vous êtes en train de le faire. Cette pétition d’une association indépendante bien que dirigée par une élue socialiste me semble bien opportune à 1 semaine du premier tour. Je trouve trouve tout cela bien laid. je ne cautionne pas les éventuels agissements du candidat UMP, je considère que la politique vaut mieux que ce que vous nous présentez
    Cordialement

  4. pilou dit :

    Mr Kaltenbach je pense que vous etes vraiment tomber bien bas c est cela votre facon de faire de la politique

  5. Bach dit :

    Je ne sais pas ce qu’il y a de plus condamnable pour un maire :
    licencier une fonctionnaire qui fait son travail et dénonce des magouilles ?
    La payer à ne rien faire pour qu’elle ne puisse pas continuer de les dénoncer au détriment des locataires qui continuent, eux, de payer leurs charges ?
    Favoriser sa famille ?
    En tout cas, c’est un vrai scandale et j’espère que tous les électeurs le sauront.
    Après Pemezec, voici Schosteck.
    Il y en a encore beaucoup comme ça ?
    Manu

  6. Bernard dit :

    Qui a déclaré : « Il faut entièrement revoir la récente loi sur la présomption d’innocence qui constitue un vrai scandale et qui a pour principale conséquence de faire des policiers les principaux suspects. » ?
    Vous donnez votre langue au chat ?
    C’est Philippe Pemezec, le 6 juin 2001 lors d’un débat sur la sécurité au conseil général des Hauts-de-Seine.
    Evidemment, à l’époque, ni lui, ni Monsieur Schosteck ne pensaient qu’ils seraient pris la main dans le pot de confiture.
    C’est drôle comme aujourd’hui ils revendiquent des droits qu’ils refusaient aux autres.
    Quant à dénoncer les magouilles, c’est juste et salutaire. Le département RPR-UMP, Pasqua et ses méthodes, ses bébés Pasqua (Schosteck, Pemezec et Berger pour notre circonscription) doit enfin vivre ses dernières heures.
    Ecoutez autour de vous : tous veulent enfin assainir la politique. Même les militants du MODEM, de la droite classique. Nous aspirons tous à nous débarrasser de ces mœurs politiques.
    Il n’y a vraiment que les compagnons de l’UMP, assommés par l’inéligibilité de Mr Pemezec et les faveurs familiales de Mr Schosteck, pour tenter prétendre l’inverse, maqués sous de prétendus électeurs qui ne seraient pas de l’UMP.
    Quant à Anticor, vous aurez observé que cette association regroupe de nombreux femmes et homme politiques de tous bords comme Montebourg venu à Clamart soutenir Philippe Kaltenbach et Martine Gouriet et Corinne Lepage, venue soutenir à Clamart Christian Delom du temps où il était candidat du MODEM.

  7. Guifette dit :

    C’est quand même incroyable, quand on lit ou quand on entend les défenseurs de messieurs Pemezec ou Schosteck, de découvrir que pour eux, la vérité est pire que la faute !
    C’est pas de se faire payer une grande partie de sa campagne par sa commune qui est mal, c’est de tenter de rétablir le droit et de défendre les contribuables.
    C’est pas d’ignorer (délibérément ?) les règles d’attribution d’un marché qui est mal, c’est de dénoncer les faits.
    C’est pas d’être condamné par le Conseil Constitutionnel (excusez du peu !) qui est mal, c’est les membres du Conseil Constitutionnel qui sont incompétents.
    Alors énoncer des faits serait faire une “campagne poubelle” ? Demander la transparence d’une gestion d’OPHLM serait une basse manœuvre ? Les habitants de Châtillon n’auraient pas le droit aux informations ?
    Un peu de pudeur, un peu de raison, un peu d’objectivité, SVP, de la part de ceux qui n’hésitent pas à recourir aux approximations, insinuations et attaques personnelles sans preuves…
    Je sais, on va encore m’accuser d’être le “valet” de Philippe Kaltenbach puisqu’on est méprisé dès lors qu’on ne partage pas les idées de ces messieurs. Tant qu’à faire d’être un valet, je préférerais être au service d’une équipe qui s’occupe de sa ville plutôt qu’au service de qui s’occupe exclusivement de ses intérêts particuliers ou de ceux de sa famille.
    Guifette, très en colère, parce que trop, c’est trop.

  8. jeannot dit :

    oui je suis bien d’accord, la campagne poubelle, elle vient bien de votre camp !
    c’est facile de vous abriter derriere des associations soit disant independantes !
    et dire que j’ai voté pour vous en 2001 !

  9. transparence dit :

    Allez Jeannot on vous a reconnu, nous savons bien que vous un militant UMP qui a toujours voté à droite…
    et puis M. Schosteck n’a pas été obligé de donner les marchés de l’Office HLM à son beau frêre, il l’a fait de son plein grès et savait bien que c’est illégal.
    il est normal de dénoncer les irrégularités. c’est même un devoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *