Joyeux Noël à toutes et à tous
24 décembre 2007
Un large rassemblement autour de ma candidature dès le premier tour
7 janvier 2008

Pourquoi je m'engage, par Dominique PIVIN

Dominique_pivinJe souhaite tout d’abord me présenter en quelques mots :

 – Clamartoise quasi de souche (arrivée à 18 mois)
 – Diplômée de l’ESEAIG ( Ecole Supérieure Estienne des Arts et Industries Grahiques)
 – Concepteur graphiste puis directrice artistique en agence de communication (marketing/packaging) pendant 13 ans
 – Parallèlement développement d’ une création personnelle
 – Puis investissement total dans la création artistique (peinture et sculpture) en continuant une activité de graphiste en free lance, pour me mettre en adéquation avec mes valeurs personnelles
 – Très sensible aux questions environnementales et sociales
 – Pratique le yoga, et le tai chi chuan

J’ai décidé de m’engager auprès de Philippe Kaltenbach pour soutenir son action au sein de notre commune.
Il porte des valeurs que me semblent essentielles.
Un travail considérable a été fait sur cette ville en seulement 7 ans, et beaucoup reste à faire.
Des initiatives courageuses ont été prises, sûrement perfectibles, mais qui sont essentielles à la vie démocratique.
L’effort poursuivi sur le logement, le QF appliqué aux activités culturelles et sportives, les aménagements de la Plaine pour assurer du service pour tous, le cadre de vie préservé, les équipements culturels, les animations, autant d’actions pour lesquelles je soutiens Philippe Kaltenbach

Je souhaite que cette action puisse être poursuivie de façon cohérente, sur la durée, c’est un travail de longue haleine.
Il serait dommage de ne pas pouvoir mener à bien l’ensemble des projets, de voir un coup d’arrêt et un virage s’opérer suite à un changement de couleur politique.
J’ai accepté de m’engager un peu plus en intégrant l’équipe « Avec vous pour Clamart »
pour soutenir ces valeurs de solidarité, de démocratie locale et de cadre de vie.

Dominique PIVIN

14 Comments

  1. isabelle rakoff dit :

    je suis ravie de cet engagement car Dominique est une clamartoise combative mais également positive.
    Merci à elle de nous rejoindre

  2. Pierrette dit :

    Je suis fier que des femmes s’engagent aussi fortement et mettent leurs convictions en avant pour être au service de tous.
    On constate aujourd »hui que bon nombre de nos hommes politiques tentent de gommer leur appartenance à un parti pour se faire passer hypocritement pour des hommes neufs désintéressés.
    Merci aux femmes et à vous de montrer ce qu’est le courage de l’engagement.
    Vous nous montrer que notre génération n’a pas eu tort de se battre.

  3. Christiane Baruth dit :

    Merci, Dominique, de t’engager pour Clamart : tu sais que tu vas devoir consacrer beaucoup de temps à cette tâche au détriment de ton œuvre personnelle ; tu l’acceptes, pour mettre ton talent au service de tous. C’est une belle illustration de ce qu’est réellement la « politique », trop souvent et bêtement décriée.
    Je souhaite de tout cœur la réussite de ton équipe !

  4. jeannot dit :

    je ne vous connais pas mais si vous vous engagez avec m. kaltenbach, j’aimerais bien savoir ce que vous allez apporter à la ville.
    Si c’est pour avoir le meme role que jerome clement (qu’a-t-il fait depuis 7 ans) … bon courage à vous … car il y a de fortes chances que votre ami ne soit pas réelu !

  5. Fabrice G. dit :

    Finalement Delom n’est pas candidat aux législatives pour le MODEM, mais ce sera Vincent Wehbi, de Fontenay aux roses.
    Bien, alors on a recherché les raisons de ce changement et voilà ce que des militants du MODEM nous ont déclaré :
    Delom ne voulait pas être candidat, aussi il a décidé qu’il ne devait pas y avoir de candidat du MODEM !
    En clair, à 2 mois des municipales, ayant constitué une liste extra MODEM (UMP quasi exclus, PS renégats, aigris, vrais MODEM, citoyens sincères mais abusés), il n’a pas souhaité passer pour l’homme d’un parti et prendre un camouflet électoral si près des municipales.
    Mais les autres MODEM en ont décidé autrement, convaincu que le courage de Bayrou devait être traduit dans chaque circonscription : ils en ont appelé au MODEM national pour imposer une candidature à la législative partielle.
    Quant à Delom, il en est réduit depuis hier à s’embourber dans des explications fumeuses :
    Je ne veux pas être candidat à tout (ben voyons, c’est ce qu’il était jusqu’en juin dernier, y compris aux cantonales d uPlessis et haut Clamart qu’il n’habite pas.)
    Ce n’est qu’aujourd’hui que je suis candidat à la mairie (là, on pouffe, voilà un an qu’il est déclaré …)
    On ne peut pas être candidat aux municipales et aux législatives ensemble (pourtant, MM Wehbi et Boulay y parviennent à Fonenay et à Châtillon, je ne parle même pas de Bayrou qui est député et candidat à Pau D’aileurs, le national est d’avis qu’il faut l’être, mais peut-être M. Delom sait-il mieux que les autres ce qu’il est bien et mauvais de faire).
    Certains nous disent même pour défendre Delom : il n’y a pas d’enjeu national à ces législatives : on se demande bien pourquoi Bayrou a constitué un parti !
    Bref, voilà ce que nous a révélé notre enquête, elle a le mérite de tordre le cou à toutes les hypocrisie qui courent actuellement sur les blogs.
    Fabrice

  6. jeannot dit :

    Brzvo Fabrice, on comprend que les soutiens du maire actuel meprisent les autres candidats !
    C’est peut être la meme position que le maire actuel ? qui va se retrouver simple opposant dans quelques mois !

  7. Anonyme dit :

    Visiblement dans les deux clans de la droite extrême et de la gauche kaltenbachienne ca vous dérange que Delom ne se présente pas, il va falloir changer vos plans !!

  8. Bernard dit :

    La rentré s’annonce riche en nouvelles inattendues.
    La dernière est celle du refus de Delom de se présenter aux législatives et de voir le MODEM présent !
    Ca m’en bouche un coin si vous me passez l’expression.
    il était pourtant candidat à tout.
    Pour ma part, je trouve ça plutôt une bonne nouvelle, pour 2 raisons : il est quand même plus connu que Wehbi (d’ailleurs, je ne le connaissais pas) et il confirme l’hypocrisie de ses positions (on avait déjà vu avec le foyer des sans abris) et le peu de crédits de ses déclarations (« en juin je ne voulais pas être maire c’est pourquoi je me suis présenté, aujourd’hui que je suis candidat je ne pourrais pas cumuler. En plus faire croire qu’il serait élu et député et maire!).
    Mais je compatis aux désillusions des sympathisants du MODEM qui ont cru en sa sincérité.
    J’adresse aussi tous mes voeux aux candidats du MODEM qui ont pris leur courage à 2 mains pour faire vivre leurs idées dans le débat démocratique.
    J’espère qu’ils le feront plus honnêtement que M. Delom.

  9. Nico dit :

    Je n’apprécie pas ces nouvelles paraissent sous la présentation de Dominique Pivin. Vous n’avez pas mieux à faire que de vous intéressez à ces hypocrites qui avaient coulé Clamart ?
    Vous devriez plutôt présenter tous les autres candidats de votre liste et votre programme, parce que c’est cela que nous attendons.

  10. MG dit :

    Y’en a un qui doit se frotter les mains, c’est le candidat de l’UMP qui évite ainsi une concurrence à droite.
    On sait bien que Vincent Wehbi est un vrai centriste, pas du centre droit, donc lui il ne mord pas sur l’électorat de l’UMP.

  11. Hervé Lefranc dit :

    Deux trois choses que je veux dire :
    Pour Delom, c’est une faute morale d’avoir lâcher les siens, c’est une faute politique d’avoir menti grossièrement.
    Pour Berger, c’est une aubaine magistrale d’avoir ce genre d’adversaire à droite : il n’en fera qu’une bouchée.
    Pour vous, c’est un devoir de battre ces adversaires pour continuer le lourd travail de modernisation et de dynamisation entrepris à Clamart.
    Merci pour votre engagement,
    Hervé

  12. jeannot dit :

    eh bien m. Lefranc, avec ces 3 fautes, m. kaltenbach peut faire un procés ?

  13. Mattéo dit :

    Ca devient lourd cet acharnement, tout le monde s’en fout.
    Delom avec ses 10% aux cantonales et aux législatives n’a aucune chance d’être élu maire.
    Il n’a pas envie de faire un mauvais résultat en janvier. on peut le comprendre.
    L’important est que le candidat UMP Sarkozyste soit battu. ce sera une bonne chose pour notre circonscription et un beau message national, le début du reflux pour Sarko. C’est ca qui doit nous motiver.

  14. Hervé Lefranc dit :

    Pourquoi, Jeannot, tu le souhaiterais ?
    En tant que sympathisant du MODEM tu te sens floué ?
    Ne t’inquiète pas, il y a aussi des gens de courage et de conviction dans ce MODEM, tu peux donc continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *