Réunion publique d’information du quartier Centre
21 novembre 2007
Pose de la 1ère pierre et visite du chantier du nouveau quartier commercial de la Plaine
23 novembre 2007

C’est la semaine de la Solidarité internationale

Semaine_solidariteJ’ai ouvert mardi 19 novembre au centre socioculturel du Pavé Blanc, la semaine de la solidarité internationale, que nous organisons à Clamart pour la 6ème année.

Cette manifestation nationale d’envergure, devenue un rendez-vous incontournable dans note commune, est en effet organisée conjointement par le ministère des affaires étrangères, le ministère de l’éducation nationale, le Conseil régional d’Ile-de-France, la Mairie de Paris ainsi que les villes partenaires – comme Clamart – et de nombreuses associations.

Je me réjouis à ce titre de son développement puisqu’elle s’adresse désormais à des publics de plus en plus variés, et plus uniquement à des militants convaincus.

Toutefois, parler de solidarité n’est pas suffisant. L’objectif de la semaine est aussi d’inciter à agir pour un monde plus solidaire partout où des êtres humains subissent des atteintes à leurs droits fondamentaux.

La moitié de l’humanité vit en effet avec moins de 2€ par jour, plus de 850 millions de personnes souffrent de la faim, 900 millions vivent dans des bidonvilles, 1 milliards ne savent ni lire ni écrire. Les richesses se multiplient tandis que la pauvreté ne cesse d’augmenter. Les inégalités n’ont jamais été aussi fortes.

Nous avons choisi cette année à Clamart comme thème de notre semaine de la Solidarité: « La coopération décentralisée, une coopération à visage humain ».

Nous avons longuement parlé de ce sujet samedi dernier avec nos amis du Groupe Tiers Monde de Clamart (GTMC), qui fêtaient à cette occasion leurs 25 années d’existence et qui s’inscrivent pleinement dans le cadre de cette semaine de la solidarité internationale.

A Clamart, nous menons depuis 2003 des actions importantes dans la ville de Kidal au Mali. Nous avons ainsi signé une convention de coopération décentralisée autour trois axes de développement : santé, éducation et développement économique. Et nous entendons bien évidemment poursuivre l’œuvre accomplie à Kidal.

Mais notre action ne se limite pas seulement à Kidal. Nous aidons aussi par exemple notre ville jumelle d’Artachat en Arménie.

Car je considère qu’il est de notre responsabilité de ne pas laisser les pays du Sud sombrer dans la misère. C’est donc par des actions concrètes, menées sur place en partenariat avec les populations concernées que nous faisons avancer les choses.

De plus, il me parait tout aussi important de faire connaître tout le travail des associations, faire connaître les pays et les peuples qui attendent de nous non pas la charité mais une vraie aide pour leur développement.

C’est le sens de cette semaine de la solidarité internationale à Clamart.

Cette année encore, de très nombreuses manifestations sont organisées à Clamart jusqu’au samedi 24 novembre, journée de clôture. Je vous invite à consulter le programme complet sur le site de la ville, www.clamart.fr, et à venir nombreux y participer.

Je tiens enfin à remercier l’ensemble des participants et des partenaires de cet événement, les associations (GTMC – Peuples Solidaires, RITIMO, ARPE, ACCES, M.A.T, Amnesty International, Espaces, France Terre d’Asile 92, ADOMA, Artisans du Monde, Les Amis des Mascareignes, l’Association des femmes sénégalaises de Missirah Sirimane, Amitié France-Congo, ASI, ROBAB, Zgana d’Orsay), les centres de loisirs, les centres socioculturels, le point information jeunesse, les clubs 12 – 17 ans, le cinéma Jeanne Moreau, le Conservatoire Henri Dutilleux, ainsi que les services municipaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *