Plus de 26 000 personnes ont profité de Clamart Plage
9 août 2007
Pour une retraite active
14 août 2007

Garantir l’accès de tous à la culture

Photo_mediatheque_fmJe poursuis le bilan de l’action de la municipalité avec aujourd’hui le secteur de la culture.

Nous avons organisé dès 2001 des Etats généraux de la Culture à Clamart. Nous appuyant sur le constat dressé à l’issue de cette concertation, nous avons défini notre politique culturelle en axant nos objectifs sur la rénovation de la vie culturelle dans notre commune, afin d’offrir des équipements adaptés à une ville de 50 000 habitants, de proposer des activités et des spectacles répondant aux besoins des Clamartois et de renforcer le soutien aux pratiques amateurs.

Des équipements pour permettre l’accès à toutes les cultures
Afin de faciliter l’accès de tous les clamartois à la connaissance et au savoir, nous avons construit et rénové différents équipements publics. Nous avons ainsi mené à son terme un projet très ambitieux de médiathèque à deux têtes (La Buanderie – Anne Capezzuoli sur le bas Clamart et François Mitterrand sur le Haut Clamart), ceci afin de prendre en compte la particularité géographique de notre commune. Ces deux médiathèques proposent plus de 250 000 documents, des accès internet, des laboratoires de langue… Et pour que chacun puisse pleinement profiter de ces nouveaux équipements, j’ai tenu à ce que l’inscription soit gratuite pour les Clamartois et valable pour les 2 médiathèques et toutes les bibliothèques de la ville.

L’autre grand chantier consistait à rénover le Théâtre Jean Arp. Le nouvel espace, lieu moderne et convivial capable d’accueillir tous types de manifestations culturelles, comprend désormais une grande salle de 636 places dédiée aux spectacle vivant et un espace cabaret de 80 places pour les petits spectacles. Il est complété par une salle de cinéma parfaitement équipée, de 184 places, le cinéma Jeanne Moreau, qui programme de 3 films par semaine, à la fois des sorties récentes mais aussi des cycles de cinéma adaptés aux enfants. Cela faisait 37 ans et la fermeture du « Moderne » en 1969, que les Clamartois attendaient leur cinéma.

Des activités et des spectacles pour tous
Un effort important a été entrepris pour développer les activités et spectacles culturels à Clamart. Le Théâtre Jean Arp propose une programmation éclectique autour de grandes créations contemporaines, de spectacles tout public et de rencontres avec les artistes. Nous avons créé le festival MARTO (marionnettes et théâtre d’objets), relancé la fête des Petits Pois, ouvert nos rues aux musiciens pour la fête de la musique, mis en place des ateliers musicaux et diversifié les disciplines enseignées au Conservatoire avec de nombreuses ouvertures de classes… Vous ne le savez peut être pas, mais chaque année, ce sont près de 100 manifestations musicales en tout genre qui sont organisées à Clamart.

Développer les pratiques culturelles en direction des enfants
Nous avons souhaité ouvrir toutes les formes de cultures à nos enfants. Dans cet esprit, nous avons initié différents projets permettant aux jeunes Clamartois de pratiquer des activités culturelles. Nous conduisons ainsi deux opérations culturelles chaque année, le prix littéraire auquel participe plus de 100 classes et le dispositif “4 Z’arts” avec le centre Chanot qui permet à une cinquantaine de classes de travailler avec des artistes. Nous avons également ouvert en 2003 une classe à Horaires Aménagés Musique (CHAM) à dominante Vocale au niveau CE1 à l’École Élémentaire Plaine, sur le Haut Clamart. Et à la rentrée, nous prolongeons cette première initiative d’enseignement artistique spécialisé par la création d’une CHAM à dominante vocale au collège des Petits Ponts. Par ailleurs, les compagnies en résidence au Théâtre Jean Arp travaillent sur des projets artistiques avec les écoles de la ville. De plus, pour faciliter l’accès de tous aux études musicales, nous avons instauré une politique tarifaire plus équitable avec la mise en place du quotient familial au Conservatoire Henri Dutilleux.

J’estime que la culture ne doit pas être réservée à une élite, mais qu’au contraire, chacun d’entre nous doit pouvoir y avoir accès en fonction de ses envies et sa curiosité. C’est le sens la politique culturelle que nous menons à Clamart depuis maintenant 6 ans et qui est symbolisée par cette double médiathèque pour laquelle nous nous sommes totalement investis.

Je remercie donc plus particulièrement Mireille Déréthé, adjointe au maire chargée de la Culture, et Jérôme Clément, Conseiller municipal délégué aux grands projets culturels, d‘avoir œuvré avec moi pour offrir des équipements culturels de qualité pour tous les Clamartois.

J’espère vous retrouver très nombreux lors de nos prochaines manifestations culturelles ou avoir simplement le plaisir de vous rencontrer dans un de nos lieux de connaissance et de savoir…

2 Comments

  1. Christophe dit :

    On peut peut être se féliciter des infrastrures mises en place. Mais je suis vraiment étonné et déçu que la médiathèque Buanderie soit fermée pendant tout le mois d’août. A quoi cela sert d’avoir 2 têtes si ces pour en couper une ?

  2. Amina dit :

    Merci pour votre belle action pour la culture. J’étais là pour l’inauguration de la médiathèque Mitterrand, avec Monsieur Badinter. Et tout le monde l’a applaudi lorsqu’il a dit que notre quartier avait complètement changé, en bien, depuis la dernière fois qu’il était venu à Clamart. Oh n’a plus honte de recevoir nos amis, et ca, ca n’a pas de prix !
    En plus, je peux maintenant avoir près de chez moi un lieu gratuit pour travailler mes cours (je suis étudiante en socio). Merci pour nous, monsieur le maire, vous avez toute notre reconnaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *