Avec Robert Badinter sur les marchés de Châtillon et du Plessis-Robinson
15 juin 2007
Notre contrat de législature
15 juin 2007

NON aux franchises médicales et aux déremboursements des soins et des médicaments

Photo_franchises_mdicalesLe gouvernement UMP a confirmé la création de franchises médicales, système de déremboursement sur les premiers soins, consultations, médicaments, analyses biologiques et examens radiologiques.

Il s’agit d’une remise en cause inacceptable de notre sécurité sociale mise en place à l’unanimité en 1945. Ce nouveau déremboursement d’une ampleur encore inégalée est injuste, tout comme la TVA, car il touchera d’autant plus les classes moyennes et modestes. Il risquera également d’exclure certaines familles des soins.

Cette mesure injuste est aussi dangereuse pour la santé car elle aggrave les inégalités d’accès aux soins. Ce sont en effet les premiers soins qui sont les plus utiles afin d’éviter que les maladies s’aggravent.

C’est donc une médecine à deux vitesses qui se dessine sur le modèle Américain.

Ce choix dangereux pour la santé aura également de répercussions financières importantes pour la collectivité. Car une maladie avancée coûte bien plus chère que si elle est prise à temps.

Elu député, je m’opposerai à ce système de franchises médicales et proposerai au contraire de développer les examens préventifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *