Découvrez notre nouveau journal de campagne
11 mai 2007
M. Pemezec refuse un débat sur France Bleu Ile-de-France
15 mai 2007

Le Parti socialiste se mobilise pour les législatives

Photo_conseil_national_psJ’ai participé, samedi 12 mai, au Conseil national du Parti socialiste qui se tenait à la Mutualité à Paris. Lors de ce rendez-vous auquel sont conviés 400 dirigeants, élus et cadres de notre parti, nous avons bien entendu évoqué les résultats de la présidentielle, mais nous nous sommes surtout concentrés sur les prochaines échéances, les élections législatives des 10 et 17 juin.

Le débat a été franc, sincère, chacun a pu exposer son point de vue, mais de manière toujours constructive et sans aucun règlement de comptes, n’en déplaise à nos opposants.
Nous sommes en effet tous mobilisés pour gagner les législatives. Nous avons ainsi rédigé un programme commun, la plateforme des législatives, qui reprend, enrichit ou précise les propositions du pacte présidentiel de Ségolène Royal.

Ce programme de législature est construit autour de quatre principes :
– la vérité, car nous prenons des engagements réalisables dans les cinq années qui viennent,
– la protection de nos concitoyens face aux conséquences prévisibles de la mise en œuvre du projet de Nicolas Sarkozy,
– le dialogue, car chacun doit être entendu, et les réformes ont besoin d’être débattues pour être réussies,
– le renouvellement des pratiques politiques, des institutions et de l’action politique.

Nous voulons représenter une force pour agir et protéger, et tout mettre en oeuvre pour donner ses chances à une majorité de progrès. C’est pourquoi nous serons sur le terrain, dans toutes les circonscriptions, pour convaincre nos concitoyens et ne pas laisser retomber la formidable mobilisation du scrutin présidentiel.

Je viendrai ainsi, avec Martine Gouriet, les militants et sympathisants socialistes, mais également de nombreux citoyens, dans votre quartier, sur les marchés, pour discuter avec vous. Venez à notre rencontre…

Téléchargez la plateforme de législature
Téléchargement plateforme.pdf

4 Comments

  1. pierre dit :

    Franchement, qui peut croire qu’il n’y a pas une énorme tension au sein du PS ??? Et de toute façon c’est bien normal qu’après une défaite chacun essaie de comprendre ce qui n’a pas fonctionné ; c’est le contraire qui serait inquiétant ! Tiens d’ailleurs moi je pense que si on avait mieux défendu notre programme au lieu d’attaquer celui d’en face, ça n’aurait pas été pire. Oui je suis désolé de le dire mais les 47% pour Royal sont très très faibles quand on sait que bon nombre de ses électeurs l’ont été par opposition à Sarkozy plus que par adhésion au pacte présidentiel !

  2. Max dit :

    “sans aucun règlement de comptes” … mort de rire …
    DSK qui tape sur Hollande hier c’est quoi alors ?
    Vous feriez mieux d’ouvrir les yeux et réaliser que seuls les projets socio-libéraux de Blair et Schroeder ont connu le succès.

  3. armor dit :

    Quand allons nous cesser de diaboliser la Droite? Que faut-il de plus pour que nous le comprenions? Toutes tendances confondues: 36% au 1er tour pour LES gauches….L’avez-vous déjà oublié? Les français ont simplement besoin qu’on les entende et que l’on réponde à leurs questions avec sérieux, sans démagogie et sans clientélisme.Toutes les inégalités ne peuvent pas se corriger par des incantations ou des voeux pieux. Peut-être faut-il commencer par remercier ceux qui ont voté pour Ségolène, s’adresser à ceux qui lui ont préféré Bayrou au 1er tour,appeler à la vigilance pour les années à venir. Car il me semble que les députés PS qui risquent d’être très peu nombreux auront de très lourdes responsabilités devant leurs électeurs: être présents à l’assemblée, dénoncer les risques lorsque cela sera nécessaire et expliquer sans cesse, au travers des projets de lois, ce qui respecte et ce qui ne respecte pas les valeurs de notre République:”liberté, égalité, fraternité”.
    Et puis, cessez de faire croire que la “paix” règne au sein du PS. Nul n’est dupe mais la question n’est pas là pour l’instant. Il sera temps de faire le bilan après les législatives. Il y a urgence à ce que les leaders politiques ( et en particulier ceux de gauche) comprennent que les Français sont “grands et instruits”….L’Ecole tant décriée est passée par là…

  4. rigolotouplein dit :

    c’est vraiment un discours d’apparatchik !!!
    vous croyez que les français ne lisent pas la presse ? ne s’informent pas ?
    si vous comptez être élu deputé en reflechissant comme çà, je vous souhaite bonne chance !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *