Conseil général des Hauts-de-Seine : le mauvais bilan de Sarkozy
7 avril 2007
Venez rencontrer Michel ROCARD samedi 14 avril
13 avril 2007

Le rapport de Michel Rocard sur les enjeux du numérique

Photo_rocardSégolène Royal avait demandé il y a quelques semaines à Michel Rocard d’établir un diagnostic et de formuler des propositions sur les enjeux du numérique : internet, le numérique, les nouvelles technologies qui redessinent l’économie, l’éducation et la culture. Notre candidate souhaite en effet que l’Etat ne soit pas un simple spectateur de cette évolution mais puisse au contraire y jouer un rôle actif. L’économie numérique représente d’ores et déjà 10 % du PIB. Elle concentre une grande partie des emplois qualifiés de demain.

Le choix de Michel Rocard pour cette mission s’est imposé naturellement. Il avait en effet joué un rôle déterminant dans la bataille au Parlement Européen contre la brevetabilité du logiciel. Pour préparer ce rapport, Michel Rocard s’est entouré d’une équipe de spécialistes des nouvelles technologies.

Il a remis son rapport jeudi 5 avril à Ségolène Royal. Celui-ci, intitulé « Republique 2.0 : vers une société de la connaissance ouverte », recense 94 recommandations.

Parmi celles-ci, j’ai noté 3 thèmes qui me paraissent primordiaux concernant les enjeux du numérique :

Une source d’emplois
Le numérique est trop souvent associé à une menace pour les industries culturelles. En réalité, il nourrit déjà des secteurs culturels entiers et est source de création de dizaines de milliers d’emplois. Le rapport préconise plusieurs mesures pour encourager ces emplois et donner vie à un véritable plan numérique : crédits d’impôts, soutien aux PME, logiques de type « business angels », soutien à la Recherche & Développement, etc.

Internet pour tous
Internet et le numérique permettront aux particuliers et aux petites structures d’entreprendre et d’exercer la citoyenneté de demain. Le rapport formule plusieurs recommandations afin d’atteindre un objectif de 75 % des foyers équipés d’un ordinateur et connectés à internet : un tarif social de l’accès haut débit d’environ 5 € / an et le financement d’un ordinateur portable pour 100 000 étudiants (sous condition de ressources).

Une chance pour la culture
Soucieux d’assurer une juste rémunération des artistes, de dynamiser l’emploi dans ce secteur et de garantir la liberté des internautes, Michel Rocard a prôné une large concertation sur le sujet.

Pour consulter les principales mesures du rapport, cliquez ici.

Vous pourrez discuter de ce rapport, mais également du pacte présidentiel de Ségolène Royal, directement avec Michel Rocard samedi 14 avril, puisqu’il m’a fait l’amitié d’accepter mon invitation à venir sur les marchés de Fontenay-aux-Roses et de Clamart.

Nous vous donnons donc rendez-vous avec Michel Rocard samedi 14 avril :
– à partir de 10h30 sur le marché de Fontenay-aux-Roses,
– à partir de 11h15 sur le marché du Trosy à Clamart,
– à partir de 12h00 en salle du Conseil à Clamart (Hôtel de Ville) pour un apéritif – rencontre.

4 Comments

  1. lenalena dit :

    à quand un rapport de monsieur rocard sur l’immigration et le principe de « l’accueil de toute la misère du monde… »?
    le pacte de ségolène royal aborde t’il ce sujet…?
    sur le numérique encore une fois peu de propositions concrètes et novatrices , on mélange la situation actuelle et on ne règle rien de peur de se facher avec les electeurs ou les artistes notamment concernant la loi sur le p2p…

  2. Claire dit :

    « Immigration et l’accueil toute la misère du monde » ?
    Continuez comme ca, et l’UMP version Sarko-Le Pen finira bien par nous pondre un ministère de l’immigration et de la préférence nationale !
    Au fait, à quand l’annonce de l’accord finalisé entre sarkozy – Le Pen pour le 2ème tour ? Dès le 23 avril ?
    Claire

  3. lenalena dit :

    malheureusement ma chère claire , ces propos sur l’accueil de la misère du monde concernent les déclarations de michel rocard et non les amalgames que vous aimeriez faire…

  4. Claire dit :

    je ne pense pas que Michel Rocard ait assimilé l’immigration et toute la misère du monde. Et je ne fais aucun amalgame. Je constate juste la lepénisation de certains candidats soit-disant républicains, et cela me choque.
    Décidément, vous faites une campagne misérable de calomnie, de bassesses répétées… à croire que vous êtes simplement incapable de défendre le projet de votre candidat.
    Votre seul argument consiste à attaquer vos adversaires.
    Vous avez une bien triste vision de la vie politique.
    Les français vous le feront savoir dans les urnes.
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *