Echos de campagne, épisode 5
20 février 2007
Pour notre député, l’Abbé Pierre n’était qu’un « vieillard manipulé »
5 mars 2007

Le nouveau schéma directeur de la Région donne la priorité au logement, aux transports collectifs et à l’environnement

Photo_sdrif_carteLors de la dernière séance plénière de la Région (14, 15 et 16 février), avec mes collègues Conseillers régionaux d’Ile-de-France, nous avons adopté le Schéma Directeur Régional d’Ile de France (SDRIF).

Le SDRIF, qui va dessiner notre Région pour les 20 prochaines années, fut l’objet d’une très longue concertation avec les citoyens, les associations et les collectivités locales. Plusieurs milliers de contribution ont été envoyées et entendues et plus de 300 amendements ont été examinés en séance.

La priorité de ce nouveau schéma d’aménagement est accordée aux transports, au logement et à l’environnement. Il prévoit notamment :

– Le développement sans précédent des transports collectifs, en vue d’un meilleur maillage régional, pour favoriser les liaisons de banlieues à banlieues. Ce sont en tout 70 grands chantiers qui ont été recensés pour l’horizon 2030, avec notamment le prolongement de 9 lignes de métro, de plusieurs RER (B, D, E), et la création de plusieurs rocades. La 2ème branche de «Croix du Sud» qui reliera Antony à Issy-les-Moulineaux en passant par Béclère et Clamart Centre est notamment inscrite. Une connection avec le tramway Châtillon – Viroflay est prévue à Béclère. Le sud des Hauts-de-Seine (Clamart, Le Plessis-Robinson, Chatenay-Malabry) devrait ainsi être mieux desservi en transports en commun.

– Offrir un logement à tous les Franciliens avec un objectif de construction de 60 000 logements neufs par an, pour parvenir à un total de 1,5 millions en 2030. Actuellement, 35 000 logements sont construits chaque année.

– La priorité au logement social, avec le défi affiché d’un parc social représentant 30% du parc immobilier total d’ici 2030. Cela se traduira par le lancement de 32 500 logements sociaux par an.

– L’interdiction de toute nouvelle urbanisation à moins de 50 mètres des lisières des bois et forêts. Des «zones tampons» éviteront la construction le long des berges de la Seine et des rivières. Il sera également impossible de toucher à tous les massifs boisés de plus de 1 hectare.

L’emploi et l’activité économique sont également au cœur de ce schéma directeur, par le développement des pôles de compétitivité régionaux, de la recherche, de l’innovation, des réseaux…

Le SDRIF ne sera définitivement applicable qu’après avis des huit Conseils généraux franciliens, suivis d’une enquête publique et enfin d’un décret en Conseil d’Etat. Tout ceci devrait nous mener au premier semestre 2008.

Pour en savoir plus, www.sdrif.com

2 Comments

  1. Colinas Senpredit dit :

    C’est vraiement dommage ce qui arrive à Monsieur Huchon, Car ses idées seront à mettre au crédit de notre victoire.
    Un homme comme ca on devrait faire en sorte qu’il ne lui arrive rien jusqu’à la fin de son mandat.
    Colinas Senpredit

  2. zorg dit :

    Qu’est ce qui est arrivé à Monsieur Huchon ?
    Monsieur Kaltenbach n’en parle pas sur son site …
    Pouvez-vous éclairer notre lanterne ?
    D’avance merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *