Opération « Tous sur le pont » samedi 17 et dimanche 18 février
17 février 2007
Grand succès pour le Forum Giga Seniors
20 février 2007

Rencontre – débat sur l’Education : l’école doit être au cœur des priorités

Photo_rencontre_dbat_ducation_crPour notre seconde rencontre – débat, vendredi 16 février, nous nous sommes retrouvés au café le Colibri, à Fontenay-aux-Roses, pour discuter d’éducation. 35 personnes étaient présentes pour débattre des propositions de Ségolène Royal sur ce thème et faire partager leur vécu d’enseignant ou de parent d’élève.

Comme l’affirme notre candidate, l’éducation est bien au cœur des préoccupations des citoyens. Nos débats furent passionnés et nous aurions pu passer une bonne partie de la nuit à échanger sur le sujet.

Il ressort de cette réunion publique quelques attentes fortes :
– des moyens supplémentaires pour l’éducation nationale,
– des enseignants soutenus et reconnus,
– davantage de mixité sociale,
– un soutien scolaire gratuit pour les enfants en difficulté…

Lors de cette soirée, j’ai été particulièrement sensible au cri de détresse de 2 professeurs d’EPS du collège Maison Blanche de Clamart, dont la profession subit une attaque sans précédent de la part du gouvernement. La réduction drastique des recrutements en EPS (pour la 2ème année consécutive, 2 enseignants d’EPS sur 3 partant en retraite ne seront pas remplacés) entraîne une dégradation des conditions d’enseignement pour les jeunes, un alourdissement de la charge de travail des personnels et des remplacements moins bien assurés… De plus, le gouvernement souhaite modifier les décrets de 1950 sur les obligations de service des enseignants de second degré. Cette proposition aboutit à supprimer le droit pour tout enseignant d’EPS d’avoir, dans son service hebdomadaire, un forfait de 3h pour animer l’association sportive de son établissement (UNSS). Elle menace, dans ses fondements mêmes, le service public du sport scolaire pour les collégiens et lycéens.
Pourtant, le dernier bilan annuel de l’UNSS démontre la grande vitalité du sport scolaire, qui voit ses effectifs augmenter, qui s’adresse à tous les jeunes, en particulier ceux des milieux défavorisés, du secteur rural et aux jeunes filles.

Alors que les élections approchent, la droite promet aux enseignants la hausse des salaires, la progression de carrières, les retraites revalorisées ou de meilleures conditions de travail. La réalité des faits montre que tout ceci est mensonges et démagogie et que c’est surtout une attaque en règle contre l’Education Nationale qu’elle est en train de préparer.

1 Comment

  1. Aminata dit :

    Pourriez vous me dire si vous avez echangé autour des 35h pour les enseignants que souhaitent Mme Royale ? Si oui quelle a été la réaction des profs d’EPS ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *