Jean-Pierre Chevènement rejoint Ségolène Royal
11 décembre 2006
Découvrez la nouvelle lettre des socialistes de Châtillon
20 décembre 2006

Office HLM de Châtillon : l’inquiétude grandit

Martine Gouriet, Conseillère municipale d’opposition (PS) de Châtillon, s’est rendu, en compagnie de Jean-Paul Merlen et Jean-Pierre Bourgoin, conseillers municipaux PS, le 11 décembre dans les locaux de Châtillon Habitat, sur invitation du maire de la ville, Jean-Pierre Schosteck, également Président de l’office HLM.

Cette visite fait suite à une plainte pour irrégularités dans la passation des marchés publics, déposée début octobre par la directrice générale de l’Office.

Sur son blog, Martine Gouriet fait part de sa surprise sur certaines pratiques découvertes qui seraient entachées d’irrégularités :
– une grande partie des marchés publics est périmée, avec soit des contrats expirés, soit des contrats conclus pour une durée de un an et reconduits par tacite reconduction parfois depuis dix ans, ce qui est formellement interdit depuis 2000,
– une commission d’appel d’offres qui ne s’est pas réunie depuis plusieurs années,
– une procédure de publicité non respectée,
– plusieurs contrats (pour des montants de 31 000 euros et 7000 euros) passés avec le beau frère du maire, architecte, sans mise en concurrence préalable.

La Mission interministérielle d’inspection du logement social (MIILOS) a été saisie de ce dossier et va maintenant effectuer un contrôle de la gestion de l’office HLM de Châtillon. Elle est chargée d’apporter des éclaircissements sur cette affaire.

Mais je demeure très inquiet sur la gestion de l’Office HLM de Châtillon, et j’espère seulement que les intérêts des Châtillonnais n’ont pas été floués.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le blog de Martine Gouriet : www.gouriet.com

4 Comments

  1. zorg dit :

    Vous êtes soi-disant inquiet à propos de la gestion des HLM de Chatillon. Mais figurez-vous que les clamartois sont également inquiets de la gestion des HLM de Clamart : l’OPAC porte bien son nom !

  2. Nath dit :

    Je constate que la droite du département et de notre circonscription en particulier, est bien silencieuse sur le sujet.
    Interpellée, elle se terre dans un silence gêné.
    Nath

  3. Colinas Senpredit dit :

    Suivons ce dossier de près et veillons à ce que jaillisse la vérité.
    Colinas Senpredit

  4. Guy dit :

    Je suis scandalisé par cette histoire et j’attends de vraies explications de mon maire. Comment a t’on pu en arriver là et comment se fait-il que personne ne se soit apercu de rien jusqu’à maintenant ?
    C’est un établissement public, il devrait pourtant y avoir des contrôles !
    Guy

Répondre à Colinas Senpredit Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *