HLM de Châtillon : la gestion de l’Office placée sous contrôle
9 décembre 2006
Inscrivez-vous sur les listes électorales avant le 30 décembre
10 décembre 2006

Retour sur le meeting avec François Hollande à Clamart

Photo_avec_f_hollandeSuite au meeting avec François Hollande qui s’est déroulé mardi dernier au Théâtre Jean Arp, je vous invite à visionner en vidéo l’intervention de notre Premier secrétaire en cliquant ici.

Par ailleurs, Le Parisien daté de jeudi 7 décembre est revenu sur ce meeting par le biais d’un article que je vous livre intégralement :

« Hollande lance la campagne législative dans le fief de Sarkozy
François Hollande, premier secrétaire du PS a lancé mardi soir la campagne législative dans les Hauts-de-Seine, fief de Nicolas Sarkozy, lors d’un meeting de soutien au candidat PS de la 12ème circonscription, Philippe Kaltenbach. La réunion-débat a eu lieu à 20h30, au Théâtre Jean Arp, situé 22 rue Paul Vaillant Couturier à Clamart : « Je suis habitué aux terres hostiles, j’ai commencé en Corrèze, je recommence ici dans les Hauts-de-Seine« , a déclaré à la presse François Hollande quelques minutes avant la réunion. Devant une salle de 750 personnes, le premier secrétaire du PS s’est livré à une attaque en règle de Nicolas Sarkozy. « Ministre de l’Intérieur, candidat UMP à la présidentielle, président du département : il aurait donc trois vies qu’il exercerait en même temps ? » a-t-il déclaré face à un public acquis. « Nous ne voulons pas que la politique menée dans les Hauts-de-Seine soit la politique de la France« , a-t-il ajouté. La fédération de ce département est celle qui a connu le plus fort afflux de nouveaux adhérents de toutes les fédérations PS de France. Les Hauts-de-Seine n’ont plus de député socialiste depuis 1993. »

7 Comments

  1. jeannot dit :

    le theatre est un espace culturel. Comment se fait il qu’un meeting politique pour la campagne législative s’y soit tenu ?
    Et qui paie pour la mise à disposition du theatre Jean Arp ?

  2. Sébastien dit :

    Quelle mauvaise foi jeannot ou devrait-on plutôt vous appeler toto, puisque c’est sous ce nom que vous vous présentez sur le site de la droite à clamart.
    D’une part votre commentaire est bien publié, et d’autre part M. Kaltenbach a déjà répondu à cette question posée par un de vos amis.
    La bassesse de vos attaques est décidément navrante. Tout autant que la profondeur de vos débats sur votre site préféré.
    Sébastien

  3. jeannot dit :

    J’assume totalement la « bassesse » de ma question. Mon interrogation etait pourtant simple. Mais apparement, il semble tout naturel que la campagne legislative soit financée à titre gracieux.
    Sauf que le theatre jean arp est un espace culturel.
    Nous pourrons faire le bilan lors des resultats des legislatives 2007.

  4. Claire dit :

    excusez-moi jeannot, mais quand sarkozy est venu à clamart l’année dernière, il me semble qu’il a pu aussi avoir une salle à titre gracieux. c’est un principe d’égalité qui existe à clamart et qui est juste. alors qu’au plessis, je ne corois pas que l’opposition bénéficie du meme traitement…

  5. José dit :

    ce qui dérange le plus jeannot, c’est que le meeting avec M. Hollande a été un très grand succès et que le théatre était tellement plein qu’il y avait du monde sur les marches des escaliers.
    José

  6. Sébastien dit :

    Sacré toto ! Toujours les mêmes procédés. Je m’étonne que vous n’ayez pas encore eu recours à une attaque personnelle ou à un commentaire insultant à l’égard de M. Kaltenbach, comme cela se pratique à foison sur le site de la droite. Cela compense votre absence de fond et d’idées.
    Vos méthodes ne grandissent pas l’action politique.
    Sébastien

  7. toto dit :

    Une derniere réponse pour clore ce débat stérile.
    Pourquoi une question simple suscite des réactions aussi disproportionnées !
    A titre d’information, je voudrais juste preciser que j’ai voté PS depuis 1982.
    Et je ne suis adhérent d’aucun parti quel qu’il soit.
    Seulement, je m’interroge sur le fait que le lancement de la campagne legislative à clamart ne rentre pas dans les comptes de campagne ! Et cela est valable aussi pour les autres partis.
    Et puis, pourquoi melanger la venue de Sarko (ministre de l’interieur de tous les français) avec la venue de Hollande (1er secretaire du PS) ?
    J’admirais F Mitterand qui a su creer un grand parti qui est transformé maintenant en un parti démocrate à l’americaine.
    Je trouve aussi admirable le retrait de certains candidats en echanges de circonscriptions. Cela s’appelle du marchandage aux dernieres nouvelles.
    En conclusion, j’ai du mal à me reconnaitre dans cette evolution « historique » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *